Un professeur en psychologie d'Harvard donne 5 conseils pour élever des enfants agréables ! Le 2 en général, on y pense pas...

8 082partages
Faire de ses enfants des personnes responsables, aimables et respectueuses, c'est l'envie de tous parents ! Pour cela, Richard Weissbourd, professeur en psychologie à Havard et chef du projet "Making Caring Common" (comprenez "pour que se soucier des autres devienne normal), vous donne 5 conseils ! Bonne lecture...

5 conseils pour que vos enfants deviennent des gens bien :
@tidewaterparent

1. Faire de la préoccupation des autres une priorité

Pourquoi ? Les parents ont tendance à faire passer le bonheur et la réussite de leurs enfants bien avant leur intérêt pour les autres. Mais les enfants doivent apprendre à gérer leur besoin en fonction de ceux des autres. En gros, réussir, c'est bien, mais il n'y a pas que ça. Avoir une conscience, c'est pas mal aussi !

Comment ? Les enfants ont besoin d'entendre de la bouche de leurs parents que l'aide et le partage entre nous tous est une priorité. Une grande partie de cette facette de l'éducation ramène à l'éthique. Par exemple, il faut les pousser à honorer leurs engagements, même s'ils n'en ont plus envie !

Essayez ça :
- Au lieu de dire à vos enfants : "La chose la plus importante est que vous soyez heureux," dites "La chose la plus importante est que vous soyez aimables."
- Assurez-vous que votre enfant le plus âgé s'adresse toujours aux autres de façon respectueuse, même quand il est fatigué, distrait ou fâché.
- Montrez l'exemple quand vous interagissez avec d'autres adultes importants dans la vie de vos enfants. Par exemple, demandez aux professeurs si votre enfant s'intègre bien à l'école, s'il est un bon membre dans la communauté.


2. Donnez l'opportunité à vos enfants de se montrer attentionnés et reconnaissants

Pourquoi ? Il n'est jamais trop tard pour devenir une bonne personne, mais cela n'arrivera pas tout seul. Les enfants ont besoin d'entrainement pour aider et se soucier des autres, mais aussi pour exprimer leur gratitude à ceux qui les aiment. Plusieurs études montrent que les gens qui ont l'habitude d'exprimer leur reconnaissance ont plus tendance à aider, être généreux, compatissant et indulgent. Ils sont aussi plus apte à être heureux et en bonne santé.

Comment ? Apprendre à faire attention aux autres, c'est comme apprendre un sport ou un instrument. C'est une répétition quotidienne. Que ce soit pour aider un ami à faire ses devoirs, donner un coup de main pour faire le ménage, ou accompagner sa maman pour porter les courses, le mieux est de faire en sorte que se soucier des autres devienne comme une seconde nature.

Essayez ça :
- Ne récompensez pas vos enfants à chaque fois qu'ils aident, comme par exemple quand ils débarrassent la table. Ils risqueraient alors de tout faire par intérêt. En effet, on est en droit d'attendre de nos gamins qu'ils aident à la maison, avec leur frères et soeurs ou avec les voisins. Récompensez-les seulement pour des actes qui sortent plus de l'ordinaire.
- Parlez à vos enfants des différents actes qu'ils voient à la télévision, les bons, mais aussi les mauvais. Pareil pour des actions de justice ou d'injustice.
- Placez la gratitude au coeur de leur quotidien, que ce soit au dîner, au lit, dans la voiture, dans le métro, etc... Dites-leur d'exprimer leurs remerciements aux gens qui les aident, peu importe la grandeur de leurs actes.


3. Etendez le cercle de préoccupation de vos enfants

Pourquoi ? L'extrême majorité des enfants se préoccupent de petit cercle de personne comprenant leur famille et leur amis. Le défi, c'est d'arriver à faire en sorte qu'ils se soucient aussi des gens qui ne sont pas dans ce cercle. Par exemple, un nouveau dans leur classe, quelqu'un qui ne parle pas leur langue, quelqu'un qui est loin de chez lui, etc...

Comment ? Les enfants doivent apprendre se soucier de leur cercle proche tout en faisant une zoom arrière et en prenant du recul. Ils doivent comprendre les perspectives des gens avec qui ils interagissent. Ils doivent aussi assimiler l'impact de leurs choix et de leurs actions sur les autres. Le but est que vos enfants développent de bonnes valeurs, ils doivent être concernés, et ce, même par des gens qui ont des cultures et des communautés très différente de la votre.

Essayez ça :
- Assurez-vous que vous enfants soient aimables et polis avec tout le monde dans leurs vies quotidienne, comme par exemple avec un chauffeur de bus ou un serveur.
- Encouragez-les à se soucier des gens démunis et vulnérables. Donnez-leur des idées simples pour agir de la sorte. En réconfortant un camarade de classe dont on s'est moqué, par exemple.
- Utilisez les journaux ou la télévision pour leur montrer les difficultés que rencontre les autres enfants dans certains pays. Souvent une belle leçon d'humilité.


4. Soyez un modèle de morale et un mentor

Pourquoi ? Les enfants apprennent les valeurs éthiques en regardant faire les adultes qu'ils respectent. Ils apprennent aussi de nouvelles valeurs en parlant de dilemmes d'éthique avec les adultes. Par exemple : "Dois-je invite mon nouveau voisin à ma fête d'anniversaire si mon meilleur ami ne l'aime pas ?"

Comment ? Pour devenir le mentor et la référence morale de vos enfants, il faut être honnête, juste, prendre soin de nous et des autres. Mais cela ne veut pas dire être parfait tout le temps. En effet, pour que nos enfants nous respectent et aient confiance en nous, il faut savoir reconnaître ses erreurs et ses défauts. Il faut aussi respecter les pensées des enfants et écouter leurs perspectives, tout en les guidant vers l'éducation qu'on souhaite leur donner.

Essayez ça :
- En temps que modèle, rendez un service à la communauté au moins une fois par mois. Encore mieux, faites-le avec vos enfants.
- Proposez-leur un dilemme éthique ou demandez-leur ceux auxquels ils ont déjà fait face.


5. Aidez-les à gérer leurs sentiments négatifs

Pourquoi ? Souvent, la capacité à se soucier des autres est dépassée par la colère, la honte, le stress, ou d'autres sentiments négatifs.

Comment ? Nous devons enseigner à nos enfants qu'aucun sentiment n'est interdit, mais que certaines façon de les gérer ne sont pas le meilleur moyen d'avancer. Ils ont besoin de nous pour les tirer vers le haut et les faire oublier ces émotions négatives.

Essayez ça :
- Pour calmer vos enfants : dites-leur de prendre de longues respirations, d'inspirer avec le nez et d'expirer avec la bouche. Comptez jusqu'à 10.
- Aidez-les à relativiser ce qu'ils voient comme des problèmes insurmontables.


Voilà, maintenant y'a plus qu'à !
Source : washingtonpost.com
En vidéo : Bonnie, le chien défiguré qui mène enfin une vie heureuse
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment