L'idée révolutionnaire d'Adidas pour nettoyer les océans tout en créant des baskets ! Un vrai progrès l'environnement...

Par
5 865
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Ce n'est malheureusement pas une découverte, les océans à travers le monde sont pollués et infestés de déchets plastiques. Des ingénieurs cherchent constamment à trouver des moyens de nettoyer ce milieu naturel en perdition. C'est le cas chez Adidas, qui vient de sortir un nouveau modèle entièrement constitué de débris récupérés dans la mer ! Explications...

@adidas

Plutôt que de simplement récolter les déchets pour les stocker sur le continent, le géant allemand de la chaussure a préféré donner une nouvelle vie au plastique. Ainsi, non seulement c'est un vrai coup de pouce pour l'environnement, mais en plus cela permet à la multinationale de proposé un nouveau modèle.

En réalité, la basket est le fruit d'un partenariat très prometteur entre l'ONG "Parley for the Oceans" et la marque aux trois bandes. Tout a commencé lors d'une séance au sièges des Nations Unies. L'objectif ? Trouver un projet capable marier protection de l'environnement et réelle activité. Il semblerait donc qu'Adidas ait su séduire l'hémicycle. En effet, la chaussure imaginée et proposée par la firme est entièrement constituée, ou plutôt tressée, de déchets plastiques pêchés en pleine mer.
@adidas
@adidas
@adidas

La paire qui apparaît sur les images est pour l'instant un modèle unique, sa création provient d'un filet de pêche retrouvé au large de l’Afrique par l'ONG Sea Shepherd. “C’était un filet de pêche qui tenait debout comme un mur au fond de la mer, susceptible de tuer chaque poisson qui passait par là” explique Cyrill Gutsch, fondateur de Parley. Et lui d'ajouter : “Ils ont repêché ce filet, et nous lui avons redonné vie.”

Cette idée géniale va encore plus loin que le fait de nettoyer les océans. Eric Liedtke, directeur de marque d'Adidas, vous explique l'énorme avantage que permet cette technique écologique : "le fait de tisser évite le gaspillage, car on n’a pas besoin de découper des motifs spécifiques comme pour la majorité des chaussures".

Du coup, on utilise que le nécessaire et des tonnes de tissu sont ainsi économisés. Satisfait des résultats obtenus avec ce procédé, la marque compte baser toutes ces futures créations vers ce type récupération. A plus grande échelle, le processus pourra aussi s'appliquer pour le t-shirts, les shorts et la majorité des produits de la firme.

@SeaSheperd
@SeaSheperd


En tout cas, c'est bel et bien une bonne nouvelle ! Et par les temps qui courent, il faut s'en féciliter. Bravo aux industriels qui participent au respect de l'environnement et tentent de réduire au maximum sa pollution. Continuez comme ça. Et les autres prenez en de la graine !
VIDEO : Avec le hashtag #JeKiffeMonDécolleté, des femmes revendiquent leur droit à s'habiller comme elles le désirent
Source : Bored Panda
Commentaires