jetlag

Un seul être humain vit encore à Fukushima, 8 ans après la catastrophe

Par
129
Partages
imprimer

Imprimer

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Par amours des animaux, Naoto Matsumura a choisi de rester dans la zone contaminée pour s'occuper des bêtes irradiées. 

Depuis mars 2011, la catastrophe de Fukushima et ses conséquences sur les populations locales ont déjà été largement documentées par les médias. Après 8 ans d'investigations, les estimations des dégâts humains et matériels ont été définitvement établies. Pourtant, il existe une autre population que l'on oublie souvent et qui souffre également : il s'agit des innombrables animaux qui ont été abandonnés dans la zone d'exclusion radioactive

Malgré tout, un homme ne les a pas oubliés : Naoto Matsumura. Originaire de la région, cet ancien ouvrier de construction à décidé de rester vivre dans la zone irradiée afin de prendre soin des survivants à quatre pattes !

Surnommé "le gardien des animaux de Fukushima" pour son dévouement et son travail acharné, il nourrit quotidiennement les animaux abandonnés par les habitants qui ont fui la zone évacuée.

Conscient des risques qu'il encourt et de la radiation qu'il subit quotidiennement, Naoto a choisi de rester malgré tout, mais veille tout de même à manger uniquement de la nourriture qui provient de l'extérieur, afin de diminuer les dangers de la contamination.

Voici quelques photos qui présentent son travail, ainsi que les étranges paysages qu'il a pu apercevoir dans cette zone où peu risquent de s'aventurer

Il s'est d'abord enfui avec les autres, puis il est revenu sur ses pas quand ils s'est souvenu des animaux laissés sur place...

 Conscient que les radiations sont extrêmement nuisibles pour sa santé, Naoto a choisi de rester quoi qu'il advienne.

Matsumura a découvert que des milliers de vaches sont mortes parce qu'elles étaient restées enfermées dans des étables, sans eau ni nourriture.

 

 Il a aussi libéré les animaux qui étaient restés enchaînés ou attachés par leurs propriétaires.

 

Beaucoup de ces animaux ne peuvent pas se nourrir d'eux-mêmes et sont donc complètement dépendants de lui. C'est aussi pour cela qu'il reste.

Pénétrer dans la zone est strictement interdit, et le gouvernement veut l'empêcher de rester là-bas. Mais ce n'est pas ça qui va l'arrêter non plus, vous vous en doutez bien !

 

Il parvient à faire tout cela grâce aux dons des personnes qui le soutiennent. Grâce à ces dons, il peut vivre modestement et acheter de la nourriture pour les animaux.

 

Notre homme est aussi clairement doté d'un certain sens de l'humour... Ici, sur le quai d'une gare désaffectée.

 

Source : Bored Panda
Japon Accident Chats Animaux
Commentaires