Le sans gluten, simple plan marketing ou véritable bénéfice pour notre corps ?

27partages
Le sans gluten est à la mode depuis quelques années.
Publicité

Dans nos rayons du supermarché, il y a désormais les produits “avec” et “sans” gluten. D’après une récente étude, les aliments sans gluten seraient aussi sains pour notre santé que les aliments avec gluten. Explications.
@bizzmagasin

Aux Etats-Unis, un tiers des personnes essaient d’adapter leur régime alimentaire au “sans-gluten”. Le marché a tout simplement explosé ces dernières années, puisqu’on en parle partout. Mais la question est, sauf si vous faites partie des 1% des personnes qui ont la maladie coeliaque : y'a t-il un réel avantage à consommer des produits sans gluten ?
 
Il semblerait que non. "Les aliments peuvent être beaucoup plus chers et sont très à la mode, mais nous avons découvert une différence négligeable quand on regarde leur nutrition globale", explique le docteur Jason Wu de l’Institut George for Global Health situé en Australie. Il a mené une étude récente concernant les différences entre les produits standards et leurs homologues sans gluten.

Le résultat est sans attente : après avoir regardé plus de 3 200 produits dans dix catégories de denrées alimentaires, les chercheurs ont été en mesure de trouver peu ou pas de différence dans la valeur nutritionnelle des aliments sans gluten. En réalité, le contenu des aliments reste très similaire.

Certaines études démontrent même que les aliments sans gluten peuvent être nocifs pour vous, parce qu’il rehaussent la saveur et la texture, et qu’ils contiennent souvent plus de sucre et de graisse. Ils contiendraient également moins de vitamines et de minéraux. Alors, pourquoi le nombre d’adeptes au sans gluten ne cesse d’augmenter ? Sans doute grâce internet, à l'automédication, et aux conseils de vos amis qui s’y sont mis parce que “le gluten c’est mauvais pour la santé”.

En réalité, l’augmentation des personnes atteintes de la maladie cœliaque augmente mais de façon dérisoire. Cela n’explique donc toujours pas les 13% des personnes prétendants être touchés par l'intolérance au gluten. Cette dernière est rare, sachez-le. Les symptômes souvent cités pour cette intélorénce comme : la fatigue, des ballonnements ou des maux de tête, sont souvent vagues et peuvent être attribués à bien d’autres choix de vie.

Beaucoup de personnes ont été convaincues par les grands noms qui se sont mis au sans gluten, comme par exemple la célèbre Gwyneth Paltrow. Il semblerait que la publicité a bien marché, puisque l’industrie alimentaire gagne des centaines de millions de dollars grâce à ce business, qui ne cesse de croître.

Les étiquettes de fantaisie sur les aliments sans gluten sont utilisées comme une tactique de marketing, même sur des produits qui n'ont jamais comporté de gluten”, explique le Docteur Wu. Le gluten ne serait donc, pour une majeure partie de la population, qu’une mauvaise interprétation de la part des consommateurs. Avec ou sans gluten, votre santé serait la même.
Plus d'articles