En 16 photos, ce mannequin va prouver qu’une petite différence peut être un véritable atout… Magnifique !

Par
3 950
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

La beauté réside là où on décide de la faire vivre. Kanya Sesser, jeune mannequin thaïlandais de 23 ans née sans jambe l’a bien compris et a fait de sa différence, son véritable atout charme…

Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Abandonnée au pied d'un temple bouddhiste de Thaïlande probablement à cause de son handicap, elle a dû batailler pour s’en sortir.

À force de persévérance, sans jamais baisser les bras, elle a fini par séduire les plus grandes marques du monde entier et gagne aujourd’hui jusqu’à 1000 dollars US par jour (soit près 900 de euros quotidiens) en posant pour elles.

@ Facebook / Kanya Sesser

Sa passion pour les sports extrêmes, notamment  le skateboard et le surf, a fait d’elle la battante qu’elle est aujourd’hui. À tel point qu'elle espère participer aux Jeux Paralympiques 2016, en Corée du Sud.
  

«J’adore montrer aux gens à quoi la beauté peut ressembler. Mes photos représentent ma force. Je n’ai pas besoin de jambes pour me sentir sexy», a par ailleurs livré la jeune femme au Huffington Post.

Kanya Sesser est aussi belle qu’inspirante et prouve qu’avec de la détermination, tout est possible. Voyez par vous-même :

1.

@ Facebook / Kanya Sesser
2.

@ Facebook / Kanya Sesser
3.

@ Facebook / Kanya Sesser
4.

@ Facebook / Kanya Sesser
5.

@ Facebook / Kanya Sesser
6.

@ Facebook / Kanya Sesser
7.

@ Facebook / Kanya Sesser
8.

@ Facebook / Kanya Sesser
9.

@ Facebook / Kanya Sesser
10.

@ Facebook / Kanya Sesser
11.

@ Facebook / Kanya Sesser
12.

@ Facebook / Kanya Sesser
13.

@ Facebook / Kanya Sesser
14.

@ Facebook / Kanya Sesser
15.

@ Facebook / Kanya Sesser
16.

@ Facebook / Kanya Sesser

Merci Kanya pour cette belle leçon de vie !



Ces 25 clichés d'animaux « menaçants » pris par des internautes vont vous faire flipper
Source : minutebuzz.fr
Commentaires