41 % des Américains sont incapables d'identifier Auschwitz, 66 % des millenials non plus, selon une étude tendant à confirmer que l'Holocauste tombe dans l'oubli aux États-Unis

Par
491
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Publiée jeudi 12 avril 2018, l’étude commandée par Claims Conference et menée par Schoen Consulting reposant sur des questions posées à 1350 adultes américains pour évaluer leurs connaissances concernant l’Holocauste a fait émerger des chiffres effarants. De manière générale, il apparaît que les Américains se désintéressent de plus en plus de cet évènement, oubliant de s’instruire véritablement à ce sujet.

Image d'illustration des barbelés entourant le camp d'Auschwitz en Pologne. Crédit photo : Ventura / Shutterstock


Claims Conference a partagé les principaux résultats de son étude, qui a notamment révélé que 7 Américains sur 10 estiment que les gens se soucient beaucoup moins de l’Holocauste de nos jours que par le passé. Surtout, c’est bien la méconnaissance frappante du sujet qui est source de consternation aujourd’hui. Un tiers des Américains et un peu plus de 4 millenials sur 10 considèrent que 2 millions de Juifs ou moins ont été tués pendant l’Holocauste ; un chiffre significativement plus bas que les 6 millions historiquement avérés.

Près d’un Américain sur deux (45%, pour être précis) est incapable de citer le nom de ne serait-ce qu’un seul camp de concentration ; un chiffre qui grimpe encore plus haut chez les jeunes générations, avec 49%. En outre, 80% des Américains n’ont jamais visité le moindre musée consacré à l’Holocauste. Plus grave, 41% de l’ensemble des adultes américains sont incapables d’identifier Auschwitz ; 66% des millenials ne le peuvent non plus.

Claims Conference


L’idéologie nazie semble être moins dérangeante aux États-Unis de nos jours, puisque 15% des Américains pensent que les gens devraient avoir le droit d’utiliser des symboles ou slogans nazis, tandis que 11% estiment qu’il est acceptable d’avoir des opinions néo-nazies à l’heure actuelle.

Claims Conference


Toutefois, 93% des Américains interrogés ont reconnu qu’il était nécessaire que tous les écoliers étudient l’Holocauste. 8 personnes sur 10 estiment primordial de continuer à enseigner ce qui est arrivé pour éviter qu’un tel désastre se reproduise à nouveau. Il est à noter que 52% des interrogés considèrent que les cours dispensés sur l’Holocauste sont historiquement justes, mais qu’ils gagneraient à être plus précis, alors que 7% confient trouver les cours historiquement imprécis.

58% des Américains sont persuadés qu’un nouvel Holocauste pourrait se produire dans les années à venir. Cela va sans dire qu’il faut avoir connaissance de l’histoire et du passé afin d’être en mesure d’analyser correctement les situations du présent, et de tout faire pour que de telles horreurs ne puissent se répéter à l’avenir. Le pouvoir naissant de la connaissance, il est plus que jamais capital de s’instruire pour combattre l’indicible.

Commentaires