À Paris, un sans-abri fait retirer une installation anti-SDF grâce à un tweet

Par
2 146
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Christian Page est un « SDF 2.0 » comme il se décrit sur Twitter, réseau où il est très actif et compte plus de 15 000 abonnés. À travers ses publications, il dénonce parfois la situation des sans-abris dans Paris.

Le lundi 25 décembre dernier, il a publié une image qui a été retweeté plus de 2000 fois. Cette image montrait une installation anti-SDF posée sur des grilles d’air qui envoient la chaleur du métro, un endroit où les sans-abris s’installent afin de se prémunir du froid hivernal.

Suite à ce signalement fortement relayé, la mairie de Paris a diligenté une enquête et a expliqué que ses barrières étaient installées depuis sept ans pour « éviter les squats ». La maire de Paris, Anne Hidalgo (qui n’était encore l’édile de la capitale lorsque ses barrières ont été installées), a alors demandé de les retirer sans délais.

Finalement, ces barrières ont bien été retirées ce mercredi 27 décembre à la mi-journée. Et le « SDF 2.0 » peut s’en féliciter, tout comme la twittosphère qui a largement diffusé le message pour qu’il arrive aux oreilles de la mairie.

De son côté, Christian Page continue d’œuvrer en dénonçant des installations similaires comme ce fut le cas ce mardi 26 décembre, devant une banque du 20ème arrondissement.

VIDEO : En Allemagne, un village achète toutes les bières disponibles pour empêcher les militants d'un festival néonazi d'en profiter
Paris Twitter SDF
Commentaires