Une école installe 5 distributeurs de serviettes hygiéniques pour aider les filles victimes de précarité menstruelle

4 536partages
Bouton whatsapp

Coup de projecteur aujourd’hui sur la très bonne initiative d’un établissement scolaire belge qui a mis en place des distributeurs de protections hygiéniques.

La précarité menstruelle demeure un tabou alors qu’elle concerne encore de nombreuses femmes qui n’ont pas toujours accès aux protections périodiques.

Chez nos voisins belges, où 12 % des femmes éprouvent des difficultés à se procurer tampons et autres serviettes hygiéniques, on a choisi de prendre le problème à bras-le-corps en proposant des solutions pour les plus jeunes.

C’est par exemple le cas au sein de l’école de l’Athénée Royale « Les Marlaires » à Gosselies (commune de Charleroi) en Wallonie, dans laquelle cinq distributeurs de serviettes hygiéniques viennent d’être installés dans plusieurs classes.

Crédit photo : RTL Info

Une école belge installe des distributeurs de protections hygiéniques pour les élèves en situation de précarité menstruelle

Ainsi, depuis ce mardi 17 mai, les élèves en situation précaire peuvent se procurer gratuitement des protections périodiques quand elles en ont besoin.

C’est à la suite d’une conférence sur l’endométriose que l’idée d’installer ces distributeurs a petit à petit germé dans l’esprit de la direction.

« Les professeurs qui y ont assisté ont été effarés de certaines réponses données par des jeunes filles. Là-dessus, on s’est dit que ce n’était plus possible. Pour certains élèves, ça relève du Moyen-Âge », raconte ainsi le directeur de l’établissement, Jean Homerin, interrogé par RTL Info.

« Quand vous savez, par exemple, que certaines filles utilisent du papier absorbant pour remplacer une serviette, on a trouvé ça totalement aberrant. ET là, l’aide est très importante », ajoute Catherine Van Malsac, professeure à l’origine du projet.

Crédit photo : RTL Info

En parallèle de cette initiative, les autorités de la Wallonie ont annoncé début mars qu’elles allaient procéder à la distribution de 2 millions et demi de protections périodiques aux femmes en difficulté. Au niveau fédéral, le gouvernement envisage par ailleurs un dispositif similaire pour venir en aide aux femmes incarcérées.

Bouton whatsapp