jetlag

Ils quittent leurs boulots pour partir faire le tour du monde pendant des mois... Mais comment financent-ils leurs projets ? Voici la réponse !

Par
13 904
Partages
imprimer

Imprimer

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le nombre de personnes qui plaquent tout pour voyager autour du monde augmente d’année en année. Que ce soit en couple, seul ou entre amis, ils sont de plus en plus à franchir le pas. Résultat ? Des parcours de plusieurs mois, voire plusieurs années, qui laissent souvent rêveur. Et en prime, une question qui revient sans cesse : « Où est-ce que ces gens trouvent-ils l’argent pour voyager aussi longtemps ? »

Cosmopolitan USA a pu interroger trois couples qui ont fait le grand saut. Entre bons plans, et conseils, ces entretiens nous permettent d’en savoir plus sur les économies nécessaires pour financer de tels périples. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, tous ne disposent pas de budgets extra-larges. Bien au contraire, même.

Quand on a d’importantes contraintes financières, faire durer un voyage repose en grande partie sur l’idée de flairer les opportunités les moins chères, d’être particulièrement bien renseigné, et surtout, de ne jamais oublier que l’important est l’expérience que l’on vit plutôt que le confort. Si vous vous sentez capable d’intégrer tous ces paramètres à votre quotidien de voyageur, alors le monde est à vos pieds !

@instagram/howfarfromhome

Le budget de départ

S’il n’existe aucun calcul préétabli concernant le budget dont il faut disposer avant le départ, « le plus » est évidemment le mieux. Avec 15 000 euros d’économies, l’un des couples contactés par Cosmopolitan a tenu près de 15 mois sur la route. Un autre, avec un peu moins de 10 000 euros, affirme avoir voyagé pendant près de 9 mois. Enfin, avec 6 500 euros, le dernier couple a tenu un peu plus de 3 mois.

Si tous ces chiffres donnent une vague idée du temps qu’il est possible de tenir selon votre budget, ils ne sont pas forcément une science exacte. En réalité, tout dépend du type de pays que vous avez prévu de visiter (riches, pauvres, émergents) et du rythme auquel vous souhaitez voyager (sans travailler, en travaillant à temps partiel, à temps plein, etc.). En revanche, ce qu’il est impératif de faire avant de partir, c’est d’estimer combien on va pouvoir dépenser par jour avec ses économies. Cela vous montrera rapidement si votre voyage est viable.

@instagram/howfarfromhome

De nombreux sites pour travailler

S’il est parfois assez compliqué de trouver un job rémunéré en peu de temps, de nombreux sites Internet peuvent vous être très utiles dans vos recherches. Workaway, WWOOF International ou encore helpX sont de ceux-là. Il s’agit d’interfaces permettant de trouver du travail en tant que volontaire. Autrement dit, vous ne percevez pas d’argent mais profitez d’un salaire en nature, à savoir de la nourriture et un endroit où dormir.

Ce système d’échange de service a été inventé pour répondre à la demande de personnes à la recherche de travailleurs, mais en manque de moyens pour les payer. Ce procédé est aujourd’hui très prisé des voyageurs. Non seulement parce qu’il existe l’opportunité de rencontrer des locaux, mais aussi parce qu’en règle générale, la durée de travail demandée chaque jour doit être inférieure à 5 heures. Conclusion : vous avez le temps de profiter de votre séjour et de découvrir le pays, tout en dépannant votre « employeur ».

Si, toutefois, ce concept ne vous convient pas, et que vous souhaitez passer par la démarche habituelle d’un job avec un contrat et une paie, renseignez-vous sur la législation des pays où vous vous rendez. Certains états, comme l’Asie du sud-est, obligent les étrangers à posséder un visa de travail. Dans le cas où vous ne parvenez pas à en obtenir, vous seriez dans l’incapacité d’exercer une activité rémunérée. Pensez-y !

@instagram/howfarfromhome

Anticiper le trajet retour

S’il y a bien une règle quand on part voyager pour une période indéterminée, c’est de prévoir son retour. Il ne s’agit pas de connaître la date précise à laquelle on va rentrer, ni dans quelle condition, mais bien de s’assurer que l’on va pouvoir rentrer. En effet, gérer son budget peut s’avérer bien plus difficile que ce qu’on pense, et une galère est vite arrivée. Alors pour ne pas se retrouver bloqué, sans un rond, à l’autre bout de la planète, l’idéal est de prévoir le coup.

Voici le conseil qui revient toujours : garder environ 600 euros par personne de côté, une somme à laquelle on ne touche pas pendant le voyage. S’il vous paraît trop compliqué de fonctionner comme ça, le plus simple est de confier l’argent vos parents (par exemple). En cas d’urgence, il vous suffira de contacter le proche en question pour lui demander le virement de l’argent. Ne négligez pas cette astuce, elle est votre garantie non-négligeable de retour à la maison !

@instagram/howfarfromhome

Alors, à quand le grand départ ?
Source : Cosmopolitan
Voyage Conseil Budget Argent
Commentaires