Coronavirus : des médecins préconisent un élargissement du couvre-feu et un confinement le week-end

2 537partages

Alors que la deuxième vague de Covid frappe de plein de fouet la France, plusieurs médecins libéraux réclament un durcissement des mesures sanitaires.

En France, le nombre de cas de coronavirus augmente jour après jour. Face à cette situation sanitaire sans précédent, le gouvernement a mis en place des mesures strictes, dont un couvre- feu nocturne imposé dans 54 départements français.

Cependant, des médecins lyonnais de l'Union régionale des professionnels de santé préconisent des règles plus restrictives pour ralentir la la propagation du virus.

Crédit Photo : Keitma / Shutterstock

« La situation est grave et le temps n'est plus aux demi-mesures »

Ces derniers réclament un élargissement du couvre-feu et un confinement de la population le week-end :

« La situation est grave et le temps n'est plus aux demi-mesures. L'élargissement immédiat des horaires du couvre-feu à partir de 19 heures en semaine et l'instauration d'un confinement les samedis et dimanches sont nécessaires », ont indiqué les médecins dans un communiqué.

Avant d’ajouter : « Avec plus de 41.600 nouveaux cas en 24 heures, l’épidémie atteint un niveau record qui, dans quelques jours, trouvera sa traduction dans un encombrement, voire une saturation des services hospitaliers, non seulement pour les patients atteints par la Covid, mais aussi par toutes les autres pathologies habituelles, avec des risques majeurs pour leur vie et leur santé. Si rien n’arrête la progression de l’épidémie, la catastrophe sera humaine puis économique puis sociale ».

Les Français doivent faire des efforts

Les professionnels de santé soulignent également que la population française néglige les risques liés à l’épidémie : « Trop de nos concitoyens ne prennent pas suffisamment au sérieux les risques de contagion, banalisent individuellement cette infection, négligent le risque qu'ils font courir aux autres et en premier lieu aux plus vulnérables ».

Crédit Photo : olrat / Shutterstock

Pour éviter une situation « comparable à celle du Grand-Est, voire de l'Italie au printemps dernier », les médecins estiment que « l’effort demandé aux soignants de réorganiser leur travail et d’augmenter leur disponibilité doit être accompagné d’un effort de toute la population ».

Source : LCI
Plus d'articles