La plus grande collection d'ossements de mammouths découverte au nord de Mexico

1 151partages

Sous le chantier de construction d'un aéroport au Nord de Mexico, des archéologues ont découvert plus de 200 ossements de mammouths, ce qui en fait la plus grande collection jamais trouvée.

Lors d'une fouille de routine en prévision de la construction d'un aéroport au Mexique, des chercheurs ont fait une découverte surprenante.

Crédit photo : Marco Ugarte / AP

Ces archéologues de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique ont trouvé des pièges à mammouths qui renfermaient 14 ossements. Devant cette découverte, les chercheurs ont compris que le site pouvait abriter d'autres restes et ont organisé des fouilles plus importantes.

200 anciens squelettes de mammouths

Les archéologues ont organisé des fouilles près du lac Xaltocan, aujourd'hui asséché. C'est là qu'ils ont découvert plus de 200 ossements de mammouths.

« Il y en a trop, il y en a des centaines ! », s'est exclamé Pedro Sanchez Nava, un archéologue présent sur le terrain.

Crédit photo : Inah / AP

Jusqu'à présent, le plus grand site découvert était situé dans le Dakota du Sud, où des restes de 60 mammouths avaient été retrouvés. Grâce à cette nouvelle découverte, les chercheurs espèrent trouver des informations sur la disparition de ces animaux.

« L'aéroport sera un site très important pour tester des hypothèses sur l'extinction massive des mammouths », a déclaré Joaquin Arroyo Cabrales, paléontologue.

Des hypothèses sur l'extinction des mammouths

Les mammouths colombiens ont disparu il y a 13 000 ans, mais on n'en connaît pas encore la raison.

Les ossements trouvés dans le lac pourraient laisser penser que la mort des animaux est une cause naturelle. Attirés par les roseaux, ils ont pu s'aventurer près de l'eau et rester coincés dans la boue.

Crédit photo : Marco Ugarte / AP

Mais les chercheurs pensent aussi que les mammouths ont pu être tués par des humains. En effet, des outils ont été trouvés autour du site, construits avec des os de mammouths.

Des tests en laboratoire vont être effectués afin de comprendre si les humains mangeaient ou non les mammouths plus fréquemment que l'on ne pensait, ou s'ils se servaient d'eux uniquement pour fabriquer leurs outils.

Source : Science Alert
Plus d'articles