Les patients qui ne viennent pas aux rendez-vous médicaux pourraient payer une amende, la proposition des médecins

Bouton whatsapp

En France, plus de 28 millions de rendez-vous médicaux ne sont pas honorés chaque année. Face à cette situation, le syndicat de l’Union française pour une médecine libre (UFML) souhaite mettre en place une sanction financière pour les patients.

C’est bien connu : certaines personnes n’hésitent pas à annuler leur rendez-vous médical à la dernière minute. Et cette habitude agace de plus en plus les praticiens, qui réclament une sanction pour les patients peu scrupuleux.

Crédit Photo : Image d'illustration / Pixabay

Dans un entretien accordé au Parisien ce vendredi 23 septembre, Jérôme Marty, président du syndicat de l’Union française pour une médecine libre (UFML), rappelle qu’en moyenne deux rendez-vous ne sont pas honorés par jour et par médecin , soit plus de 28 millions consultations gâchées par an.

Instaurer une pénalité financière de quelques euros

Face à cette situation, le syndicat souhaite instaurer une pénalité financière de quelques euros à destination des «patients qui n’honorent pas leur rendez-vous et n’ont pas la courtoisie de l’annuler», explique le président du syndicat UFML À noter que cet argent servirait «à acheter du matériel et à mettre en place des maisons médicales dans des zones rurales».

Dans les colonnes du quotidien régional, un cardiologue parisien pointe du doigt les plateformes de prise de rendez-vous en ligne : «C'est le côté délétère des plateformes en ligne. Les patients prennent le premier rendez-vous disponible, sans connaître le médecin, et lorsqu'ils n'en ont plus besoin ou qu'ils en ont trouvé un autre, ils n'ont pas la correction de l’annuler».

Crédit Photo : image d'illustration / Istock

De son côté, Jérôme Marty rappelle que les consultations non honorées provoquent «une perte de chance pour les autres patients». Mais ce n’est pas tout ! Il rappelle également que certaines communes doivent faire face à une pénurie de médecins traitants.

Ainsi, pour lutter contre les incivilités, l’UFML réclame une sanction financière.

Source : HuffPost
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter