Un sauteur à l'élastique survit miraculeusement à un accident rarissime

Par
694
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un trentenaire s'est fait une belle frayeur ce dimanche dans le Calvados ! Alors qu'il venait de sauter dans le vide, son élastique a cédé en plein saut l'entrainant dans une chute de plusieurs mètres. Plus de peur que de mal toutefois car il s'en est sorti sans la moindre égratignure.

On a frôlé la catastrophe ! Un homme a miraculeusement survécu à un accident rarissime, survenu lors d’un saut à l’élastique.

La scène, racontée par nos confrères de France Bleu Normandie, s’est déroulée le 25 août en début d’après-midi au viaduc de la Souleuvre (61m), haut lieu des amateurs de sensations fortes dans la région.

Crédit photo : Pumpchn / Shutterstock

« C’est la première fois que l’activité de saut à l’élastique connaît un accident »

Comme 8 000 personnes chaque année, le miraculé, âgé d’une trentaine d’années, s'était en effet rendu sur place pour s’offrir un shoot d’adrénaline ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’intéressé a été servi !

Alors qu’il venait de s’élancer de l’édifice, son élastique a en effet craqué provoquant ainsi une chute de plusieurs mètres dont il est miraculeusement sorti indemne, en atterrissant dans l'eau.

Légèrement blessé, il a été conduit à l’hôpital de Vire pour y passer des examens supplémentaires puis il en est ressorti seulement quelques heures après, non sans avoir eu la peur de sa vie !

La vidéo de son accident – qui a depuis été retirée – a été abondamment partagée sur les réseaux sociaux.

Interrogé sur ce spectaculaire incident, Christian Ferrier - directeur de l’entreprise qui gère le site depuis 29 ans - a fait part de son incompréhension, évoquant l’hypothèse d’un matériel fragilisé par la chaleur.

« C’est la première fois que l’activité de saut à l’élastique connaît un accident. On penche peut-être plus sur un problème de latex qui, avec les différentes hausses de températures, aurait carrément cuit dans notre local », a-t-il ainsi expliqué.

En attendant d’en savoir plus sur les circonstances, l’activité « saut à l’élastique » a été provisoirement fermée sur le site.

Normandie
Commentaires