Une mamie, qui roulait sans permis, flashée à 162km/h au volant d'une Porsche

13 271partages

Une mamie, qui roulait sans permis, a été contrôlée à plus de 160 Km/h cette semaine dans la Drôme.

Il n’y a pas d’âge pour jouer les fous du volant ! Et ce ne sont pas les gendarmes de l'escadron de sécurité routière de la Drôme qui viendront dire le contraire. Stationnés sur l’autoroute A7, à hauteur de Pont-de-l'Isère, ces derniers on en effet procédé à l’interpellation d’une drôle de chauffarde.

Flashée à 162 km/h au volant d’une Porsche, cette mamie roulait sans permis depuis… 10 ans. Créit photo : sdecoret / Shutterstock

Les faits se sont déroulés le mercredi 2 janvier et ont été rapportés par nos confrères de France Bleu. Alors qu’ils venaient de flasher une Porsche 144 à 162 k/h (plus de 30 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée), les gendarmes ont immobilisé le véhicule afin de contrôler l’automobiliste. Jusqu’ici, rien d’anormal !

Mais en découvrant qui se cachait derrière le volant de la voiture, quelle ne fut pas la surprise des gendarmes lorsqu’ils ont constaté que le conducteur était en réalité une conductrice âgée de... 75 ans.

Invitée à présenter ses papiers, la septuagénaire a déclaré que son permis de conduire lui avait été retiré en 2008 et qu’elle roulait donc sans, depuis plus de… 10 ans. Pour seule explication, elle a affirmé aux gendarmes qu’elle s’était à l’époque inscrite dans une auto-école afin de récupérer le précieux « papier rose », avant d’y renoncer très vite.

Les gendarmes ont alors décidé de consulter leurs fichiers et ce qu’ils ont découvert dépasse l’entendement. Ainsi, en plus de cette Porsche de collection, la conductrice retraitée possède deux autres voitures - une Smart ainsi qu’une BMW - et ces trois véhicules lui appartenant sont impliqués dans au moins 80 infractions routières. Rien que ça !

Les gendarmes devront désormais déterminer si c’est bien elle qui était au volant au moment des faits. L’enquête s’annonce longue, d’autant que les véhicules ne sont pas enregistrés à son nom. Pour rappel, la conductrice risque une amende forfaitaire de 135 euros (90 euros en amende minorée) pour l’excès de vitesse, ainsi qu'une amende de 800 euros pour conduite sans permis.

Affaire à suivre !

Source : France Bleu
En vidéo : Arnaque au téléphone : quand des escrocs essayent d'arnaquer une policière
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment