Elle se plaint parce que cette maman « distrait » son mari en donnant le sein à son bébé : elle a alors répondu... en lui « giclant » à la figure !

Par
1 311
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C’est une histoire qui peut prêter à sourire, mais ce n’est pas une blague… Et c’est même en train de déclencher une véritable tempête de réactions sur le web outre-manche, vous allez vite comprendre pourquoi ! Dans la ville de Dartford, près de Londres, une maman allaitant son enfant a répondu à la remarque désobligeante d’une femme, en lui envoyant un jet de lait bien placé en plein visage, rapporte le Dailymail Online.

Apparemment, la victime de cette « agression mammaire » avait demandé à la jeune femme de s’en aller, car selon elle, « cela distrayait son mari ». Oui, oui…

Elle trouvait en effet que le spectacle de cette femme donnant le sein à son bébé était une mauvaise influence pour son fils et son mari, et le lui a fait savoir… Ce à quoi l’autre a répliqué par un tir de lait bien placé, droit entre les deux yeux !

Voici le message, tel qu’il a été posté anonymement sur l’une des pages de la ville de Dartford. Attendez de voir les réactions des internautes….

@facebook



« À la jeune fille du parc de Dartford qui a cru approprié de donner le sein à son bébé, alors que mon enfant et mon mari, ce dernier étant très facile à distraire, se trouvaient à côté : je ne pense pas qu’il était nécessaire que tu réagisses de cette manière, lorsque je t’ai demandé d’aller dans un endroit plus privé, et que tu m’as dit d’aller me faire f*utre en me giclant dessus avec tes seins. C’était vraiment très déplacé. J’espère que tu as honte de toi-même ! »


@via lalecheligueFrance

Ce message a déclenché une véritable tempête de réactions sur Facebook. Mais, au grand malheur de cette femme, les vives réactions qu’elle a suscitées ne semblaient pas vraiment aller dans son sens… Les gens se sont mis à défendre massivement la jeune maman, jugeant que son geste était bien justifié, et qu’elle n’avait qu’à s’en prendre à elle-même.

Ainsi, Anna Salmon, une internaute écrit : « Sa réaction était peut-être déplacée, mais pourquoi n’aurait-elle pas le droit de nourrir son bébé en public ? Moi, je ne t’aurais peut-être pas « giclé » à la figure, mais j’aurais eu quelques mots à te dire si tu m’avais demandé d’aller ailleurs. Il y a vraiment un truc qui cloche avec tous ces gens qui pensent qu’allaiter son enfant est inapproprié ! ».

Danielle Stephens, quant à elle, rajoute : « Tu as bien mérité ce qui t’est arrivé. Si ça ne te plaît pas, ne regarde pas, et si tu ne peux pas faire confiance à ton mari c’est ton problème, pas celui des autres. Cette femme était simplement en train de nourrir son enfant, et TU es venu interférer dans SA vie… Pas l’inverse ! »

« C’est toi qui devrais avoir honte de toi-même » renchérit Janice Holmes, une autre internaute. « Sa réaction n’était peut-être pas la plus efficace pour traiter avec des ignorants de ton espèce, mais elle avait tous les droits d’allaiter son bébé. Si cela te gênait autant, pourquoi tu n’es pas simplement partie ? »

D’autres internautes se désespèrent de voir que « l’allaitement naturel est désormais perçu comme une chose mauvaise, alors que le lait en poudre est devenu la norme », d’autres ont aussi vivement critiqué le mari, grand oublié de cette histoire, qui semble être plus attiré par une maman et son bébé que par sa propre épouse (du moins selon ce que cette dernière semble insinuer, en tout cas ça en dit long sur leur relation).
AP


Pourtant, en Angleterre, une loi récemment votée protège les droits des mères qui souhaitent allaiter leur enfant en public, et interdit la discrimination à leur égard — notamment le fait de leur demander de quitter des lieux publics ou des établissements comme des cafés, restaurants, moyens de transport ou encore les magasins.

Sur son site web, le NHS (Service National de la Santé) soutient même les jeunes parents ayant opté pour l’allaitement, en leur indiquant que la loi est de leur côté et qu’ils ne devraient pas accepter que l’on les mette mal à l’aise à cause de cela. Il en est de même en France, où des lois existent pour protéger les mères ayant fait le choix d’allaiter leurs enfants, notamment sur leur lieu de travail.

Cet évènement vient en tout cas mettre en lumière le fait que malgré ces récentes avancées législatives, l’allaitement en public n’est encore toléré par certaines personnes… en Angleterre comme ailleurs.

Source : Mail Online
Commentaires