Le Parlement européen dit stop aux expériences scientifiques sur les animaux

1 239partages

Le Parlement européen est clair : l’institution veut mettre un terme à l’expérimentation sur les animaux et mettre en place des méthodes alternatives.

Ce jeudi 16 septembre, une séance plénière s’est déroulée au Parlement de Strasbourg. Lors de cette séance, les eurodéputés ont réclamé à l’Union européenne l’accélération de la mise en place d’un système de recherche n’ayant plus recours aux expériences sur les animaux.

Crédit Photo : Billion Photos / Shutterstock

Dans le texte adopté à la quasi-unanimité, le Parlement européen invite la Commission européenne à instaurer un plan d’action pour supprimer étape par étape l’utilisation des animaux dans la recherche et les essais.

« Les députés souhaitent un financement suffisant à moyen et à long termes pour assurer la mise au point, la validation et l'introduction rapides de nouvelles méthodes d’expérimentation, notamment via un financement accru dans le cadre d'Horizon Europe », indique l’institution dansun communiqué.

Des millions d’animaux utilisés à des fins scientifiques

En 2017, 1,9 million d’animaux ont été utilisés à des fins scientifiques en France. En Europe, environ 12 millions d’animaux ont servi de cobayes dans les laboratoires. Selon un rapport de la Commission européenne, certains d’entre eux n’ont pas été utilisés pour des expériences.

Crédit Photo : oliavvvesna / Shutterstock

Durant le débat, le Parlement a souligné que le « recours à l’expérimentation animale a contribué à la recherche et à des avancées médicales ».

Par conséquent, lorsque l’expérimentation sur les animaux « s’avère » nécessaire en raison de l’indisponibilité de méthodes alternatives, les eurodéputés souhaitent que ces régimes de tests se déroulent « dans des conditions optimales qui réduisent la douleur, l’angoisse et la souffrance des animaux concernés, et protègent leur bien-être ».

Source : LCI