Au Conseil de Paris, les élus réclament l'interdiction des animaux sauvages au sein des cirques parisiens

Par
1 782
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La « place des animaux sauvages n'est pas dans les villes ni dans les cirques, mais bel et bien à l'état sauvage dans leurs milieux naturels » avaient déclaré les élus du Conseil de Paris le 1er décembre dernier. Le sujet est toujours, voire plus que jamais, actuel. Les élus UDI-MoDem sont fermes : ils veulent que la municipalité interdise les cirques mettant en scène les aniamaux sauvages sur le territoire parisien.


Au sortir de l'affaire - qui a beaucoup ému - de la tigresse qui s'était échappée du zoo de Bormann puis abattue sous les balles du fusil à pompes de son propriétaire, ledit zoo s'est séparé de six fauves. De quoi enterrer la polémique sur l'exploitation des animaux dans les zoos ? Pas vraiment.

Ce mercredi 13 décembre, à l'occasion d'un nouveau Conseil de Paris, la question est à nouveau placée au cœur du débat. Les élus écologistes ont, aujourd'hui, souligné la « prise de conscience grandissante de la question de la souffrance animale en général et notamment de la question des animaux sauvages utilisés pour des numéros de cirque ».


Crédit image : Shutterstock.com / Eky Studio. Paris va-t-il bientôt interdire l'exploitation des animaux dans les cirques ?


Et selon les élus, il ne s'agit pas d'un combat individuel mais bien d'une demande collective, formulée par les citoyens. Une demande à laquelle ils se sentent le désir de répondre positivement. « L'opinion publique demande aujourd'hui majoritairement aux pouvoirs publics de se préoccuper davantage du bien-être animal, et a fortiori quand il s'agit d'espèces en voie de disparition ».


Il s'avère que si la municipalité œuvre pour faire interdire les cirques à Paris comportant des animaux sauvages, elle ne sera pas un cas isolé. Loin de là. Puisque selon la fondation 30 Millions d'amis, il y aurait déjà 46 municipalités en France qui ont refusé l'installation de cirques avec animaux. Cette interdiction a été possible à l'aide d'un arrêté municipal et/ou donnant suite à un vote.


Si les élus ont à cœur de gagner cette bataille, ils ne sont pas les seuls à réclamer l'interdiction de ces zoos, puisque plusieurs personnalités, comme Alain Bougrain-Dubourg (journaliste et président de la Ligue pour la protection des oiseaux), ont interpellé la mairie de Paris à ce sujet. 

Le « violentomètre » permet aux couples de mesurer la violence dans leur relation
Source : BFM
Cirque Interdiction
Commentaires