Le puma concolor cougar est officiellement considéré comme une espèce éteinte

Par
20 017
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est officiel, le puma concolor cougar, une espèce de puma, n'apparaît plus sur la liste des espèces en voie de disparition. La raison ? C'est une espèce officiellement éteinte.

Crédit image : shutterstock.comOndrej Prosicky

La nouvelle est parue le 23 janvier. Le Puma Concolor Cougar était une sous-espèce de puma présente à l'Est des États-Unis. Seulement, depuis quatre-vingts ans, le puma concolor n'a plus été aperçu. Alors selon le US Fish and Wildlife Service, « étant donné le laps de temps qui est passé sans traces du moindre puma concolor cougar, le Service conclut que les derniers spécimens ont péri il y a plusieurs décennies »

Les pumas, « préoccupation mineure »

Si les pumas concolor cougar ont totalement disparu, d'autres espèces de puma ont néanmoins été aperçues ces dernières années et se positionnent alors comme « préoccupation mineure » dans la liste rouge des espèces menacées. Mais à en croire l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la présence de ces félins est en nette diminution, menacée de toute part. En effet, plusieurs menaces planent sur ces animaux. Braconniers, éleveurs inquiets de voir leur bétail tué par des pumas, destruction de leur habitat et chasse légale. Mais ils se font également percuter sur des routes d'Amérique du Nord, « celles très empruntées sont également un obstacle majeur pour les mouvements des pumas et leur dispersion » affirmait l'UICN.

La liste rouge

Cette liste constitue l'élément de repère le plus fiable concernant les espèces animales menacées. À ce jour, sur les 91523 espèces étudiées, 25821 sont classées comme étant menacées. En France, de nombreuses espèces sont menacées, métropole et outre-mer confondues. Il s'agit aujourd'hui de 1235 espèces qui sont présentes en France, l'intégrant dans la liste des pays qui abritent le plus grand nombre d'espèces menacées.

Dans le dernier communiqué de l'UICN France en date (2016), de nombreuses espèces étaient concernées ; " 32 % des oiseaux nicheurs, 23 % des amphibiens, 22 % des poissons d’eau douce et 12 % des libellules sont par exemple menacés dans l’Hexagone, tout comme 33 % des oiseaux nicheurs de Guadeloupe ou 43 % des plantes de Mayotte. "

Mondialement, les espèces menacées représentent " 41% des amphibiens, 13% des oiseaux et 25% des mammifères sont menacés d’extinction au niveau mondial. C’est également le cas pour 31% des requins et raies, 33% des coraux constructeurs de récifs et 34% des conifères. " 

Jason Momoa retarde le tournage d'Aquaman afin de protéger sa terre natale
Source : Futura Sciences
Animaux
Commentaires