Pains de mie, burgers, bagels, hot dogs : les pains industriels sont-ils bons pour la santé ?

Focus aujourd'hui sur les pains industriels que l'on consomme de plus en plus dans la vie de tous les jours. Que ce soit le pain de mie, le pain bagel, le pain burger ou encore le pain hot dog, que savons-nous réellement de ce qu'ils contiennent ? Sont-ils néfastes pour la santé ? Éléments de réponse.

Encore inconnus il y a quelques décennies, les pains « pré-emballés » sont désormais partout et consommés en abondance par les Français qui en raffolent.

À voir aussi

Il faut dire que ces pains industriels sont très pratiques et leur aspect gustatif attire de plus en plus de consommateurs.

Les enseignes de supermarchés l’ont d’ailleurs très vite compris, leur réservant une place de choix dans leur rayon.

Crédit photo : David Orlovich / Steve Miller / Ana Penelope / Flickr

Les pains burgers ou hot dog sont-ils bons pour la santé ?

Devenus des aliments incontournables, notamment chez les jeunes consommateurs, ces pains pré-emballés apportent-ils néanmoins un apport nutritionnel adéquat ?

Interrogée par RTL, Patricia Chairopoulos, journaliste pour l’association « 60 millions de consommateurs », rappelle que ces produits comportent des risques, en raison notamment d’une forte teneur en chlorure de sodium.

« La consommation de ces pains est en hausse depuis plusieurs années, et le confinement n’a pas freiné cette pratique. Le gros point noir, c’est le sel. Tous les pains industriels sont trop salés ; on est à plus d’un gramme par 100 grammes alors que les recommandations veulent qu’on ne dépasse pas 5 grammes par jour », explique-t-elle ainsi.

Autre paramètre à ne pas négliger, ces substituts, notamment le pain de mie, contiennent moins de fibres qu’une baguette traditionnelle.

Il n’est donc pas évident de faire le bon choix quand on raffole de ces aliments mais que l’on aimerait, dans le même temps, manger sainement.

« Tout dépend de nos exigences et du prix qu’on souhaite mettre. Le bio s’en sort de mieux en mieux, et pour les grandes marques, c’est Jacquet qui reste en tête de liste », assure Patricia Chairopoulos.

Il faut néanmoins garder à l’esprit que ces pains industriels - qu’ils soient burgers, bagels, au lait, ou encore sous forme de biscotte - « restent en réalité des pains de mie déshydratés », rappelle note confrère.

Selon elle, « la solution, c’est d’acheter son pain frais en boulangerie en s’assurant auprès du boulanger du contenu, ou de le faire soi-même en choisissant ce qu’on met dedans, la quantité et la farine ».

Vous l’aurez compris, la multiplication des pains n’est pas un miracle et une consommation abondante peut avoir une incidence sur la qualité de notre alimentation.