« Si vous venez parce que votre fils a oublié quelque chose, rentrez chez vous IMMÉDIATEMENT ». Le message sévère de cet établissement scolaire est en train de déclencher une polémique énorme sur internet !

17 745partages
La décision de ce collège, qui interdit aux parents d’apporter à leurs enfants les objets qu’ils ont oubliés à la maison, est en train de faire une polémique énorme sur internet… Et les réseaux sociaux sont en pleine ébullition !
Image traduite et adaptée par Demotivateur. L'image originale est dessous.

« Si votre fils a oublié quelque chose à la maison et que vous venez le lui apporter…. Rentrez chez vous immédiatement. » C’est ce message, plutôt dur, affiché par un collège catholique pour garçons en Arkansas, aux États-Unis, qui est en train de devenir viral.

Les premières réactions étaient en grande majorité négatives, les internautes critiquant la sévérité de l’établissement sur sa page Facebook— mais d’autres internautes, y compris certains parents d’élèves concernés, ont aussi salué l’initiative de l’école, arguant qu’il s’agit d’une manière efficace d’enseigner la responsabilité aux élèves.

Lorsque ce message a été publié sur la page Facebook de Little Rock Catholic High School for Boys, un établissement d’éducation privée situé en Arkansas, aucun des enseignants ni des élèves n’aurait imaginé la polémique qu’allait soulever un simple bout de papier scotché à la porte d’entrée de l’école.

@Catholic High School for Boys / FACEBOOK

« Si vous êtes venu apporter le repas, livre, devoir, fournitures scolaires etc. que votre enfant a oubliés à la maison, prière de bien vouloir FAIRE DEMI-TOUR et sortir immédiatement du bâtiment.
Votre enfant apprendra à résoudre les problèmes en votre absence. »

Depuis que cette image a été publiée sur Facebook, le 10 août 2016, la publication a été partagée près de 120 000 fois à l’heure où nous écrivons cet article, déclenchant un flot impressionnant de réactions et de commentaires.

Les avis des internautes étaient très partagés, et il suffit de jeter un œil aux commentaires pour voir que la méthode de l’école est loin de faire l’unanimité…


@UPSOCL / Capture écran Facebook

« Les enfants n’apprennent pas en ayant l’estomac vide. Si un parent est prêt à venir apporter ses fournitures ou son repas à son enfant, laissez-le faire. Ils vous paient déjà un gros chèque d’inscription, alors arrêtez de parler. »

@UPSOCL / Capture écran Facebook

« Ouais, parce que laisser tes gosses aller à l’école sans son déjeuner, à cause d’un simple trou de mémoire, au milieu du chaos d’essayer d’arriver à l’école à 7 heures du matin, ça, c’est de l’éducation modèle. Bravo. »

@UPSOCL / Capture écran Facebook

« Quelle idiotie de dire un truc pareil. S’ils étaient prêts à résoudre les problèmes par eux-mêmes, ils n’iraient déjà plus au lycée. Arrêtez de vouloir que les enfants se comportent exactement comme des adultes. »

Cependant, d’autres internautes trouvent au contraire que la mesure est judicieuse, et que c'est aux élèves de se débrouiller si il leur manque quelque chose suite à un oubli de leur part.


@FACEBOOK (capture écran)

« Ces garçons remercieront leurs enseignants quand ils seront devenus des adultes, pour avoir appris cette leçon très tôt dans leur vie. »

@FACEBOOK (capture écran)

« Je suis institutrice à l’école élémentaire, j’adore et je suis d’accord avec eux de tout mon cœur. Moi, je ne demande pas à mon mari ou à mes enfants de m’apporter mon ordinateur à l’école si je l’oublie à la maison ! Quand un élève me dit, « Ma maman a oublié de me le donner, » je lui demande, « Mais, c’est le [devoir/goûter/livre/document] de qui ? » « Le mien. » « Alors, c’est la responsabilité de qui ? » « La mienne. » Puis je continue en expliquant que les mamans ont bien d’autres choses à faire que de se souvenir de ce genre de choses à la place de leurs enfants. »

@FACEBOOK (capture écran)

« C’est un LYCÉE, les gars. Pas la maternelle, et les élèves dont on parle ont au moins 14 ans. Il serait grand temps qu’eux, et les parents aussi, grandissent ! »


Steve Straessle, le directeur de l’école, a ensuite mis les choses au clair, voyant les proportions incroyables que prenait l’affaire à propos de son établissement. Il a expliqué que cette mesure n’avait rien de nouveau, que cela fait déjà des dizaines d’années qu’elle est implantée dans l’école, et que jamais encore il n’a reçu la moindre plainte de la part des parents.

Il explique aussi que le but de cette règle n’est absolument pas de se montrer cruel avec les élèves, mais bien de leur enseigner une leçon de vie importante. Bien entendu, si la santé d’un élève était vraiment en jeu, personne n’interdirait l’accès aux parents pour apporter par exemple un médicament — on parle bien ici du simple « oubli » de matériel.

« J’ai décidé de partager une photo de cette affiche en ce début d’année, comme une manière de rappeler aux parents notre politique intérieure, et, plus important encore, pour mettre en exergue la raison même qui nous pousse à adopter ce type de méthodes. Notre but n’est pas de priver quiconque de nourriture. Nous voulons simplement inciter les élèves à penser au-delà de la simple réaction d’assistance, qui consisterait à immédiatement appeler leurs parents dès qu’il y a un souci, afin qu’ils leur viennent en aide. »


Source : Upscocl
En vidéo : «All That We Share», une publicité de la télé danoise qui dénonce l'individualisme
Plus d'articles