Sudan, le dernier mâle rhinocéros blanc du nord, est atteint d'une grave infection : sa mort entraînera l'extinction de l'espèce entière

Par
2 036
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En avril de l’année dernière, le monde entier faisait la connaissance de Sudan, un rhinocéros blanc du nord, aujourd’hui le dernier représentant mâle de son espèce. L’ONG Ol Pejeta Conservancy a en effet mis au point en 2017 une campagne de sensibilisation à sa protection relativement drôle en s’associant à Tinder pour lui créer un profil, et essayer de lui trouver une partenaire.

Nous pouvions ainsi lire sur sa page :

« Je ne veux pas être trop direct, mais la survie de mon espèce dépend littéralement de moi. Je me débrouille bien sous pression ».

Aujourd’hui, ils ne sont plus que trois : deux femelles et un mâle, Sudan. Tous vivent dans une réserve au Kenya. Il a cependant été annoncé il y a quelques jours que Sudan souffrait d’une grave infection, alors qu’il est maintenant trop âgé pour se reproduire, et que les deux femelles restantes ont un lien de parenté avec lui.

Profil Tinder de Sudan. 


Âgé de 45 ans, Sudan pourrait ne pas survivre à cette grave maladie qui, si elle en venait à bout, emporterait le dernier mâle rhinocéros blanc du nord, et avec lui toute l’espèce, puisqu’il n’est pas parvenu à se reproduire. En effet, les 9 millions de dollars glanés grâce à la campagne de Tinder pour améliorer les techniques de procréation médicalement assistée se sont avérés inutiles, dans la mesure où aucune fécondation in vitro n’a fonctionné.

Voici donc quelques photos prises ces dernières années de Sudan, assurément le dernier rhinocéros blanc du nord mâle que vous verrez de votre vie : 

Sudan, protégé des éventuels braconniers par des gardes armés au Kenya, en 2015. Crédit photo : Barcroft Media via Getty Images

Sudan au Kenya, le 18 juin 2017. Crédit photo : Thomas Mukoya / Reuters

Gros plan de l'œil de Sudan. Crédit photo : Petr Josek Snr / Reuters

Sudan en train d'être apaisé par un gardien. Crédit photo : Tony Karumba via Getty Images

Crédit photo : Barcroft Media via Getty Images

Crédit photo : Barcroft Media via Getty Images

Crédit photo : Barcroft Media via Getty Images

Mohammed Doyo, chef des gardiens, avec Sudan. Crédit photo : The Washington Post via Getty Images

Crédit photo : Barcroft Media via Getty Images

Sudan en compagnie de membres des Maasai Cricket Warriors, une équipe de cricket collectant des fonds pour sensibiliser aux dangers SIDA, aider les femmes, et lutter contre les braconniers. Crédit photo : Tony Karumba via Getty Images

Crédit photo : Anadolu Agency via Getty Images

Zacharia Mutai, un gardien embrasant Sudan. Crédit photo : Barcroft Media via Getty Images



Source : Huff Post
Extinction Animaux
Commentaires