« Tu seras un homme, mon fils », le clip qui met l'accent sur l'éducation des garçons aux questions d'égalité

Par
11 854
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La Fondation des Femmes lance ce mercredi « Tu seras un homme, mon fils », une campagne de sensibilisation portée par la voix d'Oxmo Puccino et qui s'adresse directement à la gente masculine. L'objectif  : inciter les familles à ne pas transmettre les clichés et comportements sexistes à leurs garçons pour mieux lutter contre les violences faites aux femmes.

Capture vidéo de la Fondation des Femmes

Parce que le harcèlement et les violences faites aux femmes ne sont pas « que l'affaire des femmes », la Fondation des Femmes dévoile ce mercredi 30 mai une campagne télévisée visant à sensibiliser les hommes dès le plus jeune âge à ces questions.

Dans ce clip de quarante-cinq secondes porté par la voix paternelle du rappeur Oxmo Puccino, l'accent est mis sur l'importance d'éduquer les garçons aux questions d'égalité entre les sexes. On assiste ainsi à différentes scènes de vie entre pères et fils de tous âges, milieux et origines.

« Tu seras un homme, mon fils » s'adresse aux hommes et « futurs hommes ». Il entend rappeler les valeurs propices à favoriser l’égalité femmes – hommes dans la société afin de prévenir les comportements sexistes.

« Si tu sais soutenir sans vouloir dominer, que tu peux être fort sans être violent, tu seras un homme mon fils », scande Oxmo Puccino dans ce spot qui sera diffusé tout le mois de juin sur les chaînes des groupes TF1 et France Télévisions.

« Si tu refuses qu'on humilie ta mère, ta fille ou tes amies, comme toutes ces femmes que tu croiseras dans ta vie, alors, ce jour-là, oui, tu seras vraiment un homme mon fils », figure parmi les messages entendus dans le petit film inspiré du célèbre poème de l'écrivain britannique Rudyard Kipling, « If » (« Si »).

La Fondation des Femmes, lancée en mars 2016, rappelle également sur son site l'importance de faire un don, pour « qu’enfin les violences cessent et que femmes et hommes soient égaux ».

Selon un sondage Kantar réalisé en ligne auprès de 1 005 personnes à l'occasion de cette campagne, près de huit personnes interrogées sur dix estiment que le changement pour l'égalité femmes-hommes est « une affaire de femmes autant que d'hommes » (77 % des femmes et 70 % des hommes).

égalité des sexes Hommes Campagne
Commentaires