Réprimées dans le monde arabe, les personnes LGBT+ aujourd'hui honorées par une vidéo de soutien, pleine de témoignages, au ton résolument positif

Par
183
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ne sont pas les régions du monde les plus réputées pour leur tolérance envers les personnes LGBT+, l’homosexualité étant par exemple encore passible d’une peine de prison en Tunisie

Face au fort sentiment de rejet que peuvent ressentir ces personnes, Human Rights Watch et la Fondation arabe pour les libertés et l’égalité ont décidé de publier ce lundi 16 avril 2018 une vidéo de six minutes mettant en scène diverses personnalités faisant partie de ces minorités afin de leur donner espoir, et de tenter de les déstigmatiser.



Publiée en même temps qu’un rapport de Human Rights Watch, la vidéo présente ainsi une quinzaine de personnes diverses, artistes ou militants plus ou moins célèbres, LBGT+ et évoluant dans différents pays arabophones, relativement fermés aux mœurs éloignées de l’idée d’hétéronormativité dominante dans leurs pays respectifs .

Comme vous avez pu le voir ci-dessus, la vidéo se place sous le signe de l’espoir, l’espoir de changements positifs, de tolérance et d’acceptation de tous par tous à venir, transmis par des témoignages poignants de sincérité . Le rapport en fait de même, en mettant l’accent sur les progrès effectués depuis quelques années dans les pays qui se veulent extrêmement réfractaires aux mœurs LGBT+, au lieu de souligner les persécutions vécues par des milliers et des milliers de personnes.

La vidéo et le rapport se veulent donc aussi positifs que possible, prenant le contre-pied de ce qui se fait actuellement dans ce domaine, en cherchant à indigner en dévoilant les exactions commises à l’égard des LGBT+.


Bien sûr, la campagne a également ses détracteurs, Le Monde rapportant que deux quotidiens du Caire ont instantanément réagi en dénonçant une « normalisation du vice », et une « propagation de la déviance » à destination des jeunes Égyptiens de la part de Human Rights Watch et de la Fondation arabe pour les libertés et l’égalité.

Espérons que « Plus Jamais Seuls » saura faire remonter le moral de toutes les personnes LGBT+ persécutées, et saura être le fer de lance de changements positifs des mentalités, en devenant un étendard de l’ouverture d’esprit, et de l’ouverture à l’autre, indépendamment de son identité sexuelle.

Campagne Vidéo
Commentaires