Un groupe d'amis rachète des forêts en Bretagne pour préserver les animaux sauvages

En Bretagne, un groupe d’amis a monté un collectif dans le but d’acheter des forêts et les transformer en réserves de vie sauvage, pour protéger les animaux et la biodiversité.

Wild Bretagne est un projet créé par un groupe d’amis. Passionnés par la forêt et la biodiversité, ils ont décidé de monter un collectif pour récolter des fonds, acheter des forêts et les transformer en réserves de vie sauvage.

Crédit photo : iStock

« En réalité, qui n’aime pas ça ? Tout le monde apprécie de pouvoir observer la vie sauvage, d’écouter les oiseaux. La nature est quelque chose qui nous réunit tous », a affirmé Alexandre Patureau, âgé de 28 ans et membre du groupe.

Des forêts sauvages pour protéger les animaux

Dans les Côtes-d’Armor, le groupe a déjà acheté trois terrains d’une surface totale de 18 000 m2. Le but est de protéger la faune et la biodiversité en créant des zones sauvages.

« Nous avons eu la chance d’aller dans la forêt de Bialowieza, en Pologne. C’est un endroit unique en Europe pour la vie sauvage. Et c’est à partir de là que nous avons pris conscience que ces zones, qui existaient autrefois partout, ont aujourd’hui disparu. La place de la vie sauvage en France a pratiquement disparu. L’artificialisation des sols et la surexploitation des terres ont un impact sur la biodiversité. Nous voulons agir près de chez nous, en Bretagne », a affirmé Alexandre Patureau.

Crédit photo : iStock

Dans ces zones protégées, la chasse, le ramassage de champignons et l’abattage d’arbres seront interdits, pour que la vie sauvage reprenne ses droits. Ces forêts pourront être visitées mais les promeneurs devront rester sur les sentiers. Des panneaux seront installés pour expliquer le projet du groupe.

Source : Ouest France
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.