L'épave du Titanic se dévoile dans des images inédites et fascinantes après une nouvelle expédition

Bouton whatsapp

Une nouvelle expédition menée dans l’Atlantique nord a permis de capturer des images inédites et d’une qualité supérieure de l’épave du Titanic.

Voilà plus d’un siècle que le Titanic, le plus célèbre paquebot échoué en avril 1912, continue d’exercer de la fascination.

À voir aussi

Nichée à 3 800 mètres de profondeur, à environ 600 km au large des côtes de Terre-Neuve (Canada) dans l’Océan Atlantique, l’épave de celui que l’on surnommait jadis « l’insubmersible » n’a pas encore livré tous ses secrets.

En juin dernier, une nouvelle expédition a permis néanmoins d’observer le navire avec un œil nouveau.

Crédit photo : OceanGate Expeditions / Capture d'écran

De nouvelles images de l’épave du Titanic, filmées en haute résolution, ont été dévoilées

Menée par la société bahaméenne OceanGate Expeditions, cette exploration a en effet livré des images inédites de l’épave qui ont été dévoilées le 30 août sur You Tube.

Tournées en haute résolution 8K, ces images en couleur montrent notamment la proue du paquebot, sa coque ou encore l’une de ses chaînes d’ancre du paquebot, avec une précision encore jamais observées auparavant.

« J’étudie l’épave depuis des décennies et ai réalisé de multiples plongées, et je ne me souviens pas avoir vu d’autres images montrant ce niveau de détail », a déclaré Rory Golden, l’un des plongeurs ayant participé à ce projet d’exploration entamé en 2021.

« Nous voyons de nouveaux détails dans cette vidéo. Je n’avais jamais vu par exemple, le nom du fabricant de l’ancre, Noah Hingley & Sons Ltd., sur l’ancre de bâbord (…) C’est excitant qu’après tant d’années, nous ayons peut-être découvert un nouveau détail qui n’avait pas été visible avec les précédentes générations de technologies de caméra », a précisé l’intéressé dans des propos rapportés par Geo.fr.

Ces nouvelles images serviront également à surveiller avec attention les dégradations naturelles que subit l’épave du Titanic, soumise au pouvoir corrosif du sel et des bactéries mangeuses de métal.

L’état du navire serait tel que des spécialistes estiment « qu’une grande partie pourrait être totalement dégradée, en 2030 ».

« Les incroyables détails de la séquence 8K vont aider notre équipe de scientifiques et d’archéologues sous-marins à caractériser la dégradation du Titanic plus précisément », a ainsi confirmé Stockton Rusk, patron d’OceanGate Expeditions.

Une chose est sûre, l’épave n’a pas fini de nous surprendre tant elle renferme bien des mystères.

Source : Geo.fr
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter