Pourquoi la facture de gaz va-t-elle augmenter de 12% dès le 1er juillet en France ?

Bouton whatsapp

Dès le mois prochain, les Français risquent de voir leurs factures de gaz exploser. Mais quelle est la raison de cette augmentation ?

C’est une mauvaise nouvelle pour les foyers français. À partir du 1er juillet, le prix repère du gaz va connaître une augmentation de 11,7%. Ce prix repère est un guide pour les fournisseurs qui fixent leurs tarifs selon cette donnée. Dès le mois de juillet, le prix du gaz sera de 129,20 euros par mégawattheure (MWh) TTC pour les consommateurs, contre 115,7 euros en juin.

“Cela représente 13,50 euros de plus qu’en juin par MWh, soit une hausse de + 11,7%. Mais attention, cela fait suite à une série de baisses successives ces derniers mois et on ne revient pas à un niveau aussi élevé qu’en janvier”, affirme Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), au Parisien.

Crédit photo : iStock

Alors que le prix du gaz est en baisse sur les marchés où s’approvisionnent les fournisseurs, quelle est la raison d’une telle augmentation ? Réponse.

Pourquoi le prix du gaz augmente ?

Le prix repère du gaz dépend de trois facteurs : l’achat de la molécule par les fournisseurs, les différentes taxes ainsi que les coûts de transport et de distribution. C’est ce dernier critère qui va bientôt augmenter. La distribution est réévaluée tous les quatre ans en fonction des coûts de maintenance. En février dernier, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a décidé de revaloriser le tarif d’acheminement du gaz qui arrive vers les maisons et les entreprises, raison de cette augmentation.

“Le prix repère n’est donné qu’à titre indicatif. Les fournisseurs ont toute latitude pour fixer leurs offres comme ils l’entendent. Et notamment la façon dont ils veulent répercuter l’augmentation à venir”, a affirmé Emmanuelle Wargon.

Crédit photo : iStock

Conséquence de l’augmentation des prix : la facture annuelle moyenne d’un ménage devrait passer de 1 060 euros à 1 184 euros. Actuellement, Engie et TotalEnergies ont déjà prévenu leurs clients et ajusté leurs offres. Par la suite, et notamment à la rentrée, certains fournisseurs pourraient baisser leurs prix pour faire concurrence et proposer des offres plus compétitives. Pour faire des économies, pensez à suivre l’évolution du prix du gaz et les différentes options proposées par les fournisseurs.

Source : Le Parisien

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.