Ces parents décident de faire un tour du monde avec leurs enfants avant qu'ils ne perdent la vue

Bouton whatsapp

Des parents canadiens ont décidé de faire un tour du monde avec leurs enfants après avoir appris que ces derniers allaient perdre la vue, pour remplir leur mémoire de souvenirs incroyables.

Edith Lemay et Sébastien Pelletier vivent au Canada, sont les parents de quatre enfants et ont décidé de faire un tour du monde en famille. Le couple est habitué aux voyages puisque les amoureux voyageaient beaucoup avant de devenir parents.

À voir aussi

Si la famille devait partir en juillet 2020 pour traverser la Russie et se rendre en Chine, elle a été contrainte de changer ses plans à cause de la pandémie.

Crédit photo : Edith Lemay

Edith, Sébastien et leurs quatre enfants sont finalement partis de Montréal en 2022. Ils ont créé une liste d’expériences qu’ils souhaitaient faire. Mia, leur petite fille, voulait monter à cheval, tandis que Laurent, leur fils, voulait boire un jus de fruit sur le dos d’un chameau. En même temps que le voyage, les deux parents ont également tenu à faire l'école à la maison pour leurs enfants, afin qu'ils restent scolarisés.

Ils décident de faire le tour du monde

La famille a commencé son voyage en Namibie et a pu voir des éléphants, des zèbres et des girafes. Elle s’est ensuite rendue en Zambie, en Tanzanie puis en Turquie, avant d’aller en Mongolie et en Indonésie.

« Nous nous concentrons sur les paysages, mais aussi beaucoup sur la faune et la flore. Nous avons vu des animaux incroyables en Afrique, mais aussi en Turquie et ailleurs. Nous essayons vraiment de leur faire voir des choses qu’ils n’auraient pas vues à la maison et de vivre les expériences les plus incroyables », a déclaré Edith.

Crédit photo : @pleinleursyeux

Si les parents des quatre enfants ont souhaité emmener leur petite famille faire le tour du monde, ce n'est pas uniquement par soif d'aventure. Edith et Sébastien ont pensé avant tout au futur de leurs enfants, qui sont atteints d'une maladie rare.

Les enfants vont perdre la vue

Quand Mia a eu trois ans, Edith et Sébastien ont remarqué qu’elle avait des problèmes de vue. Après avoir consulté un spécialiste, ils ont appris quelques années plus tard qu’elle souffrait de rétinite pigmentaire, une maladie génétique rare qui entraîne la perte ou le déclin de la vision au fil du temps. Les symptômes de cette maladie commencent généralement dans l’enfance, et la plupart des adultes finissent par perdre la majeure partie de leur vue.

Crédit photo : @pleinleursyeux

Avant d’apprendre cette nouvelle, Edith et Sébastien sont devenus parents de leurs trois autres enfants. Ils ont alors remarqué que deux de leurs fils, âgés de 7 et 5 ans, avaient les mêmes symptômes que Mia. En 2019, le diagnostic a été confirmé : les deux garçons Colin et Laurent étaient atteints de la même maladie génétique. La famille a ressenti un grand sentiment d’impuissance, puisqu’il n’existe aucun traitement pour ralentir ou arrêter la progression de la maladie.

« Il n’y a rien que vous puissiez faire. Nous ne savons pas à quelle vitesse cela va aller, mais nous nous attendons à ce qu’ils soient complètement aveugles d’ici la quarantaine », a déclaré Edith.

Pour aider les enfants à affronter l'avenir, un spécialiste a conseillé aux parents de créer des souvenirs visuels à leurs enfants, pour qu’ils se souviennent plus tard de ce à quoi ressemblait chaque mot. C’est à ce moment-là que la mère de famille a l'idée de partir en voyage.

« Je me suis dit que je n’allais pas leur montrer un éléphant dans un livre mais que j’allais les emmener voir un vrai éléphant, que j’allais remplir leur mémoire visuelle avec les meilleures et les plus belles images que je pourrais », a-t-elle affirmé.

Aider les enfants à s'adapter

En plus de faire voir des paysages incroyables à leurs enfants, les parents espèrent que le voyage les aidera à développer un fort esprit d’adaptation, dont ils auront besoin toute leur vie au fur et à mesure que leur vue va se détériorer. Edith et Sébastien souhaitent également montrer à leurs enfants qu’ils ont de la chance, même s’ils devront faire face à des défis concernant leur vue.

« Ils vont devoir être vraiment résilients tout au long de leur vie. Peu importe à quel point leur vie va être dure, je voulais leur montrer qu’ils ont de la chance rien que d’avoir l’eau courante chez eux et de pouvoir aller à l’école tous les jours avec de beaux livres colorés. Ils sont super curieux. Ils s’adaptent facilement à de nouveaux pays et à de nouveaux aliments. Je suis très impressionnée par eux », a confié la mère de famille.

Crédit photo : @pleinleursyeux

Pour partager ses aventures, Edith a décidé de créer un compte Instagram sur lequel elle partage la progression de sa famille ainsi que de magnifiques photos de ses enfants dans des paysages à couper le souffle. Si la petite famille envisage de terminer son voyage et de rentrer au Québec en mars prochain, elle a appris à vivre au jour le jour et à profiter pleinement du moment présent.

Source : CNN
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter