Bientôt aveugle, cette jeune femme décide de faire un tour du monde avec son conjoint, avant de perdre définitivement la vue

1 443partages

La belle histoire du jour, c'est celle de Marie, une jeune femme pleine de vie atteinte d'une maladie qui provoque une perte progressive de la vue et de l'audition. Désireuse de voyager tant qu'elle peut encore percevoir les images et les sons, elle a décidé de faire le tour du monde avec son compagnon.

Elle veut tout voir, avant qu’il ne soit trop tard !

Marie, jeune femme originaire d’Autun (Saône-et-Loire), est atteinte du syndrome d’Usher, une maladie génétique qui provoque une perte d’audition congénitale ainsi qu’une déficience progressive de la vue qui peut entraîner, à terme, la cécité.

Diagnostiquée alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, Marie se sait en sursis et compte bien vivre à fond ces derniers moments où elle pourra encore profiter de ces deux sens.

« Concrètement, ça se traduit pour moi par un sentiment de sursis et un port systématique d’appareils auditifs depuis l’âge de 5 ans ainsi que des lunettes. Mon champ visuel se rétrécit doucement au fil des années », expliquait-elle ainsi à France 3, il y a quelques jours.

Une situation qui l’a fortement incitée à partir faire un tour du monde il y a 3 ans, afin de découvrir ce qu’elle ne pourra plus voir, un jour ou l’autre.

Crédit photo : Sourires autour du monde

Se sachant bientôt aveugle, elle décide de faire le tour du monde avec son compagnon

Ce voyage, elle a décidé de l’entreprendre avec son conjoint Corentin, qu’elle a rencontré au Québec, il y a une douzaine d’années, lorsque tous deux vivaient au Canada.

À l’époque, les deux tourtereaux se découvrent une passion commune pour les voyages et décident de franchir le pas.

Ils attendront néanmoins 10 ans pour mettre suffisamment d’argent de côté. Puis, après avoir vendu tous leurs biens et acheté un fourgon qu’ils ont aménagé pour pouvoir y vivre, les deux amoureux ont entamé leur périple.

Le premier voyage remonte à juin 2018 et depuis cette date, le couple a déjà visité 25 pays, parmi lesquels le Japon, les Philippines, la Finlande, les Émirats arabes Unis, ou encore les États-Unis.

Toutes ces escapades inoubliables étant motivées par cette irrépressible envie d’en profiter tant qu’il en est encore temps.

« Ce n’est pas notre nature de remettre nos projets à quand on sera en vacances ou à la retraite (...) Ajoutez à cela, qu’à titre personnel, l’évolution incertaine de ma maladie renforce cette tendance naturelle à vivre dans le présent », acquiesce ainsi Marie.

Baptisé Sourires autour du monde, le projet de voyages du couple - que vous pouvez suivre sur un blog créé à cet effet -  s’inscrit également dans une logique de partages et de découvertes.

C’est pourquoi, le tandem a décidé de nouer un partenariat avec l’association Vue d’Ensemble car Marie et Corentin souhaite « se porter ambassadeurs et faire lien entre leur contact associatif français et leurs homologues dans le monde », tout en apportant « une bouffée d’optimisme à toute personne rencontrant des difficultés ».

Hélas, la pandémie de Covid-19 a donné un brutal coup d‘arrêt à leur aventure !

Il y a un an, lorsque la crise sanitaire a démarré, le couple se trouvait au Canada et avait l’intention de rallier la Patagonie, en traversant les deux Amériques via le Mexique.

En mars 2020, ils ont décidé de tout interrompre et de rentrer en France, en laissant leur fourgon en garde au Canada, dans l’espoir que la situation s’améliore rapidement.

Mais face à l’aggravation de la pandémie et le durcissement des mesures sanitaires, Marie et Corentin ont dû se rendre à l’évidence: voyager n’est plus d’actualité pour le moment !

En septembre, ils ont donc fait un aller-retour express au Canada afin de rapatrier le véhicule et, depuis cette date, attendent avec impatience de pouvoir repartir.

Crédit photo : Sourires autour du monde

Source : France 3
Plus d'articles
À lire aussi