Dans les pas de... Guillaume à Copenhague

264partages

Cette semaine, on vous emmène dans les pas de Guillaume à Copenhague ! Une ville authentique, colorée et... cycliste ! Gare aux bouchons le matin !

Crédit photo : Guillaume

FICHE : Guillaume, 22 ans, diplômé d’une Licence de Sciences Politiques et actuellement en Master Global Developement à Copenhague.

Après une licence à l’Université du Québec à Montréal, Guillaume souhaitait s’aventurer à nouveau à l’étranger pour ses études. En cherchant sur Internet, il a trouvé un master qui l’intéressait à Copenhague au Danemark.

Les préparatifs :

« Grâce à des accords entre la France et le Danemark, je n’ai rien eu à payer, ni inscription, ni frais de scolarité.Je me suis inscrit et j’ai tout de suite été accepté. Le plus compliqué, ça a été les démarches administratives, que j’ai dû effectuer seul. Il m’a d’abord fallu un numéro de sécurité sociale afin de pouvoir bénéficier des soins de santé gratuits. Ensuite, j’ai dû obtenir un visa d’étudiant européen ainsi qu’une carte de résidence. »

La langue :

« Par chance pour moi, les Danois parlent très bien anglais. La barrière de la langue ne fut pas un problème dans la vie de tous les jours, mais il faut avoir un très bon niveau d’anglais pour les cours, c’était un peu difficile pour moi ! J’ai beaucoup de lecture à faire, environ 60 pages par semaine et par cours. Du coup, même si je n’ai que 16h de cours par semaine, je passe mon temps à lire chez moi ! Il faut dire que dans mon domaine, les termes sont très techniques. Mais c’est un mal pour un bien, ça me pousse à m’améliorer. »

L’anecdote :

« Un jour, je fais un essai pour être barman dans un restaurant. Comme on a fini hyper tard, je suis resté boire des verres avec le patron et mes collègues jusqu’à 7 heures du matin. Évidemment, je me suis endormi dans le train qui me ramenait chez moi...et au Danemark, les trains font pas mal de trajet ! Je me suis réveillé 2h plus tard dans le hangar de stockage des trains à 50km de Copenhague ! »

Crédit photo : Guillaume

Crédit photo : Guillaume

LES + ET LES - DU VOYAGE DE GUILLAUME A COPENHAGUE

(+)

> Le gouvernement danois alloue une aide financière aux étudiants européens qui travaillent 15h/semaine. Cette dernière est de 5 000 couronnes danoises, ce qui équivaut à environ 700€.

> Grâce à des accords entre le gouvernement et certaines entreprises, les étudiants peuvent facilement trouver des emplois à mi-temps.

> C’est une ville de cyclistes! Copenhague est une ville relativement petite et les transports en commun sont chers. Du coup, tout le monde se déplace à vélo. Gare aux bouchons le matin!

> Ville européenne, très belle, authentique, colorée et conviviale. Beaucoup de bars et de cafés.

> On reste proche de la France, ce qui permet de rentrer plus facilement pour voir sa famille.

(-)

> Copenhague est une ville très chère ! Surtout au niveau de l’immobilier, ce qui engendre pas mal d’arnaques (demande de paiement en avance pour les clés, pour visiter). Guillaume a trouvé un logement en colocation avec 3 autres étudiants pour 850€/personne !

> C’est une ville également chère lorsque l’on veut sortir (restaurants, bars), de même pour les transports en commun il faut compter environ 100€/mois.

Crédit photo : Guillaume

Crédit photo : Guillaume

Crédit photo : Guillaume

Crédit photo : Guillaume

Guillaume a eu la chance de beaucoup voyager, depuis ses 18 ans où il est parti seul faire ses études à Montréal et depuis ne cesse de voyager. « Ça me donne une ouverture d’esprit, tu grandis différemment. Tu es hors de ta zone de confort, tu n’as pas les repères de tes parents. Les autres étudiants que tu rencontres ont souvent fait d’autres voyages à l’étranger, ils les partagent avec toi, c’est très intéressant. Ça t’apprend à être seul, à gérer seul, sans ses amis, son entourage. Tu apprends comment les gens vivent ailleurs, même si on est proche géographiquement, ou que l’on parle la même langue, les gens pensent différemment et ont un autre style de vie. »

Par la suite, il aimerait retourner à Montréal, car beaucoup de ses amis sont là-bas. Avec son programme universitaire, Guillaume va partir deux semaines en Tanzanie. Il est tombé amoureux de l’Asie et rêve de visiter le Viêtnam, le Cambodge et le Laos.

En vidéo : Derek Deso, le Youtubeur qui achète 1000 Happy Meals pour les SDF
Plus d'articles
Dernières news