Plongez dans l'Égypte antique en visitant le temple d'Hathor, l'un des mieux conservés du monde

Par
352
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Si vous n’avez pas encore entendu parler du temple d'Hathor, en Égypte, alors c’est le moment de remédier à cette anomalie. En effet, malgré ses 2 000 ans, l’édifice est l’un des mieux conservés du pays et permet de plonger dans l’univers des Pharaons comme s’ils étaient encore là.

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Situé à Dendérah, à environ 80 kilomètres au nord de la célèbre ville de Louxor, l’endroit semble avoir traversé les époques sans subir les conséquences du temps. Une prouesse rendue possible par le travail des archéologues et des autorités locales, qui ont tout fait pour défendre ce patrimoine inestimable. Non loin des mythiques vallées des rois et des reines, où de nombreux tombeaux millénaires ont été découverts, le temple d’Hathor se tient encore et toujours debout, fièrement.

Autre bonne nouvelle, en réalité, le complexe autrefois sacré abrite trois temples. Le premier visible, dès l’entrée est celui dédié à la naissance d’Isis. Le principal et donc le plus grand est un hommage à Hathor (déesse de l'amour, de la beauté, de la musique, de la maternité et de la joie, ndlr). Et enfin, le dernier, caché par les autres, et dédié à Isis.

En arrivant, sur place, plusieurs éléments sont frappants. D’abord, la façade large et imposante du temple, qui laisse présager de son rayonnement à l’époque de l’Égypte antique. Ensuite, en pénétrant dans son enceinte, on découvre avec stupéfaction le degré de conservation incroyable des hiéroglyphes inscrits sur les murs, mais également de la peinture qui les colore. Plus de 2 000 ans après avoir été posée, elle permet aujourd’hui encore de donner au temple d’Hathor la beauté qu’il mérite.

Les choses à savoir avant de s’y rendre :

Une fois que vous aurez sauté dans le premier avion direction Le Caire, prenez le temps de vous renseigner sur la visite de ce lieu hors-norme. Sachez que pour l’effectuer, un guide professionnel est obligatoire. Non seulement il permet d’obtenir les autorisations nécessaires pour aller sur place, mais il est aussi, en partie, le garant du respect des lieux. Il est possible de prendre des photos et d’immortaliser le temple à une condition, ne surtout pas mettre le flash!

Voici quelques photos :

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon PhotographyCrédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Crédit photo : Snapping Fire Dragon Photography

Source : Atlas Obscura
Commentaires