jetlag

Singapour : découvrez Liao Fan, ce stand de street-food devenu étoilé au guide Michelin, où l'on mange pour 2 euros

Par
330
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Direction Singapour pour découvrir l’un des restaurants les plus surprenants inscrits au Guide Michelin. En effet, cet ancien stand de nourriture de rue, tenu par un colporteur local, s’est vu remettre en 2016 une étoile par la célèbre revue culinaire !

Crédit photo : Straits Times

Depuis qu’il a reçu cette récompense exceptionnelle, Chan Hong Meng (fondateur, chef et propriétaire de l’établissement, ndlr) a oublié le stand ambulant pour enfin réaliser son rêve de gosse : celui de créer son restaurant. Et excellente nouvelle : il a fait le choix de ne pas augmenter ses prix ! Résultat ? Dans le quartier de Chinatown, en plein centre de Singapour, on peut désormais manger dans un restaurant étoilé pour une somme complètement dérisoire. Par exemple, les nouilles sautées, accompagnées de riz et de poulet, qui constitue le plat phare du Lia Fan (nom du restaurant, ndlr), ne vous coûteront que… 1,20 euro. Une opportunité unique, quand on sait qu’en temps normal, les menus de restaurants étoiles sont facturés jusqu’à plusieurs centaines d’euros.

Côté décor, là encore, nous sommes loin des ambiances traditionnellement feutrées des établissements chics, sélectionnés par le Guide Michelin. Le Chef cuisine devant les clients, selon la même méthode qu’il a apprise en 1989, à Hong Kong. Au-dessus de sa tête, les poulets cuits égouttent et attendent de passer dans l’assiette. On se croirait dans un stand de street-food, et c’est justement l’effet escompté : rappeler l’origine du restau.

Mais, si aujourd’hui, Chan Hong Meng peut se targuer d’avoir la précieuse étoile, il doit avant tout ce succès à son plat signature : un poulet cantonais dont toute la ville parle. Depuis quelques années, il n’est d’ailleurs par rare de voir une énorme queue se former devant son restaurant, où des gens attendent parfois plus de trois heures afin d’y manger. « J’ai trouvé que ce plat, plus que beaucoup d’autres, avait un potentiel particulier. J’ai toujours aimé le cuisiner. Mais aujourd’hui, je le prépare différemment, avec de nouveaux ingrédients » a confié Chan Hong Meng, à nos confrères de Condé Nast Traveler.

Crédit photo : India Times

Face à ce succès populaire, Chan Hong Meng a fait le choix de développer son activité. En novembre dernier, il a ouvert son deuxième restaurant, baptisé « Liao Fan Hawker Chan ». À peu de chose près, le menu est identique à celui de son établissement récemment étoilé. Les différences résident en la présence de la climatisation et le service est plus rapide. Une aubaine pour celles et ceux qui ne sont pas patients.

Malgré sa réussite, Chan Hong Meng a su garder la tête sur les épaules. Il passe toujours ses journées à prendre plaisir à rester derrière les fourneaux : « Quand je vois un client finir son assiette, je suis très heureux. » Autre élément qui a son importance, il a à nouveau confirmé que son seul but était de proposer des produits et une cuisine de qualité, et que ses prix n’augmenteraient pas.

Crédit photo : India Times
Crédit photo : India Times
Crédit photo : India Times

On y va quand ?
Source : CN Traveler
Street food Restaurant étoile Guide michelin Singapour
Commentaires