VIDÉO : ces 3 léopards ont attaqué l'animal le plus agressif du monde... et l'ont amèrement regretté

Bouton whatsapp

Récemment, une scène incroyable s’est produite dans la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud : une maman léopard et ses petits n’ont pas hésité à affronter un ratel, aka l’animal le plus agressif au monde.

«Tout ce qui est petit est gentil ». Une chose est sûre : ce dicton ne s’applique pas au ratel. La raison ? Ce mustélidé (aussi connu sous le nom de «zorille du Cap») est considéré comme l’animal le plus agressif au monde.

Crédit Photo : Istock

Avec sa peau dure comme du cuir et ses dents acérées, ce prédateur n’hésite pas à sortir ses griffes pour protéger son territoire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces léopards viennent de l'apprendre à leurs dépens. Ces derniers ont attaqué le petit carnivore avant de voir leur assaut se retourner contre eux.

«Un spectacle unique»

Alors qu’ils se trouvaient dans le Parc National du Kruger - plus grande réserve naturelle d’animaux d’Afrique du Sud -, le guide Dan Fiser et la consultante en affaires Paola Murguia ont la chance d’assister à un combat entre un ratel et trois léopards.

Crédit Photo : Latest Sightings

«Nous étions garés près d'une mère léopard et de ses deux petits, qui étaient assis sur la rive de la rivière Sand. Nous les avons suivis alors qu'ils se déplaçaient», expliquent les témoins au site Latest Sightings

Avant d’ajouter : «Les deux petits sont entrés dans les roseaux et nous avons entendu une forte agitation à laquelle la mère a réagi. Puis les trois félins sont réapparus devant nous et se sont battus contre un ratel».

Crédit Photo : Latest Sightings

Sur les images capturées par les passants, on aperçoit le zorille du Cap se défendre contre les fauves : «Les trois léopards ont essayé à tour de rôle d’abattre le ratel», sans succès. Les gros chats ignoraient sûrement que le mammifère est connu pour s’attaquer à des animaux trois plus gros que lui.

Une fois le combat terminé, les léopards sont repartis bredouille, tandis que la terreur de la savane s’en est allée comme si de rien n’était : «C’était un spectacle unique».

Source : Latest Sightings
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter