Cet objet révolutionnaire créé par des scientifiques permet de protéger les moutons des attaques des loups

Bouton whatsapp

Pour les éleveurs de bétail, la prolifération des loups dans les montagnes pose un réel problème. Et malheureusement, les solutions efficaces sont limitées. Mais tout cela pourrait changer grâce à une invention mise au point par des scientifiques.

Une solution pour apaiser les tensions entre éleveurs et défenseurs des loups ?

Dans les Alpes, les attaques de loups sur le bétail se multiplient. Pour se nourrir, ces prédateurs ciblent les moutons les plus fragiles et mènent des assauts groupés. Bien déterminés à limiter ces pertes, les éleveurs réclament des campagnes d'abattage des loups. Mais s'agissant d'une espèce protégée, ils se heurtent aux contestations des associations de défense des animaux. 

Difficile, donc, de trouver des compromis car détracteurs et défenseurs des loups possèdent des arguments valables et s'avèrent tout aussi déterminés. Mais aujourd'hui, des scientifiques ont peut-être trouvé une solution pour venir à bout de ce problème. 

Les nouvelles technologies au service d'une problématique complexe

Une fois de plus, les nouvelles technologies nous laissent entrevoir une solution à une problématique complexe. Il y a quelques jours, un journal suisse a évoqué une invention révolutionnaire dont le but est de protéger le bétail des attaques de loups. 

Actuellement testé dans les Alpes suisses, ce collier anti-loup s'installe autour du cou des moutons, des chèvres, voire même des vaches pour repousser les prédateurs. 

Les scientifiques ont mis au point un nouveau collier anti-loup 

Un collier anti-loup, certains éleveurs ont déjà expérimenté ce dispositif. Le principe : une alarme se déclenche lorsque les moutons se mettent à courir pour fuir un danger potentiel. Pour effrayer les loups, un son à haute fréquence retentit et des lumières puissantes s'allument. Le problème, c'est que cette solution n'empêche pas les loups de s'approcher du bétail.

En revanche, ce nouvel accessoire y parvient grâce à une technologie novatrice. On peut même évoquer une solution naturelle car les scientifiques ont décidé d'utiliser les phéromones pour repousser les prédateurs.

Crédit photo : iStock

Une action répulsive qui exploite les récepteurs olfactifs des prédateurs 

Pour garantir une réelle efficacité, ces nouveaux colliers sont équipés d'un bloc de cire végétale qui diffuse des hormones, lesquelles doivent dissuader les loups de s'approcher. Cette odeur répulsive a été élaborée en laboratoire. Se basant sur le fait que les loups sont des animaux très territoriaux, les scientifiques ont eu l'idée de les alerter par le biais de leurs récepteurs olfactifs. 

Le but de ces colliers est donc de faire croire à ces prédateurs qu'ils se trouvent sur le territoire d'un de leurs congénères. Leur instinct leur dicte alors de ne pas s'y rendre pour éviter les conflits. 

Ce dispositif a déjà offert des résultats encourageants 

Le bloc de cire qui diffuse ces hormones est opérationnel pendant quatre mois. Il faut donc le remplacer régulièrement, mais le collier peut être conservé. Le kit complet coûte 26 euros. 

Actuellement, ce dispositif anti-loup est testé dans une vingtaine d'alpages, sur 657 animaux. Depuis le début des tests, seulement une bête a été attaquée.

Si les résultats sont encourageants, les spécialistes ne peuvent affirmer que les loups ne finiront pas par comprendre. En attendant, les inventeurs de ce collier poursuivent leurs recherches pour apporter des améliorations dans le but d'en faire une solution efficace à 100 %. 

Source : ça m'intéresse
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Julie Boutillier

Curieuse de nature, je m'intéresse à tous les sujets d'actualité que je m'efforce de traiter avec le plus d'objectivité possible. Passionnée par l'écriture et ravie de pouvoir susciter l'intérêt des lecteurs, j'exploite toutes mes compétences rédactionnelles pour proposer des contenus enrichissants et agréables à lire.