Un énorme aigle a tête blanche a surpris les voyageurs de cet aéroport, la vidéo est impressionnante

Bouton whatsapp

De nombreux voyageurs ont eu la surprise de leur vie en croisant la route d’un impressionnant aigle à tête blanche à un poste de contrôle de l’aéroport international de Charlotte-Douglas, aux États-Unis.

Crédit : TSA

Les photos de l’oiseau nommé « Clark » sont en train de faire le tour du monde via les réseaux sociaux et vous allez vite comprendre pourquoi. En effet, le prédateur volant a de quoi émerveiller, que ce soit par sa carrure incroyable, mais également par sa beauté, son élégance ou encore son charisme naturel. L’aéroport de la ville de Charlotte (située dans l’état américain de Caroline du Nord) a été le théâtre de cette scène aussi surprenante qu’inattendue.

Si vous vous demandez ce que faisait un animal sauvage, habitué aux grands espaces, dans un aéroport, sachez que Clark était sur le chemin du retour vers sa maison du World Bird Sanctuary, un parc animalier localisé dans le Missouri qui abrite de nombreuses espèces d’oiseaux. Le rapace venait de faire une apparition à l’université de High Point à l’occasion d’un événement destiné aux étudiants de première année. Évidemment, l’aigle à tête blanche n’a laissé personne indifférent dans le terminal de l’aéroport. L’animal, d’une sacrée envergure, a d’ailleurs profité de ce moment pour déployer ses ailes et faire admirer sa grande taille.

Le personnel de la douane est resté scotché devant cette rencontre particulièrement rare. « Les agents de la TSA ont l'habitude de voir un aigle sur leur uniforme lorsqu'ils regardent par-dessus leur épaule, mais je suis sûr que l'équipe du point de contrôle A de l'aéroport de Clara a été surprise d'en voir un vrai en début de semaine. Notre invité spécial était Clark l'aigle du World Bird Sanctuary, qui a pris part à un vol commercial. Sa compagnie aérienne nous a prévenus et nous l'avons contrôlé, ainsi que son maître. Clark est entraîné à déployer ses ailes, et il s'est même montré un peu pendant le contrôle» a-t-on pu lire dans un post Twitter.

Un aigle sauvé d'un mort quasi-certaine 

Clark a éclos au sanctuaire en 2002 dans le cadre d'un programme d'élevage visant à relâcher dans la nature ces oiseaux menacés, mais il est né avec des déformations des écailles sur les pattes. Ces malformations auraient empêché ses pattes d'être protégées pendant le froid de l'hiver et l'auraient exposé à des gelures potentielles, voire à la perte d'orteils. Au lieu de cela, Clark a suivi un entraînement de vol et a commencé sa carrière d'ambassadeur volant.

Depuis lors, Clark a volé pour toutes sortes de rendez-vous. Cela va des matchs de baseball des St. Louis Cardinals à ceux des Chicago Bears en passant par des événements privés (récemment chez Boeing par exemple). Au total, le World Bird Sanctuary abrite plus de 200 animaux représentant plus de 60 espèces, sur une superficie de 124 hectares. Le sanctuaire est ouvert tous les jours aux visiteurs et propose des expériences spéciales, comme la possibilité de s’approcher au plus près de grands rapaces, chose presque impossible à l’état sauvage.

Crédit : TSA

Magnifique, n'est-ce pas ?

Source : Travel + Leisure
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter