Une vache a donné naissance à des triplés, une grande première dans cette ferme du Nord

Bouton whatsapp

Dans le nord de la France, une vache a donné naissance à trois veaux. La naissance de triplés est très rare chez les bovins, et encore plus quand tout le monde est en bonne santé.

À Féron, dans le nord de la France, la ferme Dépret a accueilli de nouveaux animaux. Cette ferme familiale a été reprise par Jean-Pierre Dépret il y a une trentaine d’années, à la suite de ses parents. Dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 août, une vache de la ferme a donné naissance à des triplés : deux femelles et un mâle.

C’est Jean-Pierre qui a fait cette découverte en se rendant dans le bâtiment où se reposait la vache dans la nuit du lundi au mardi, vers 1 heure du matin.

“Je sentais que c’était imminent, je suis repassé à 5 heures, j’ai vu un premier veau. J’y suis retourné à 6h30 pour m’assurer que tout allait bien et j’en ai vu un deuxième. C’était une surprise”, a confié Jean-Pierre Dépret à La Voix du Nord.

Trois veaux sont nés dans une ferme

Clément, l’un des fils de Jean-Pierre, s’est lui aussi rendu à la ferme pour voir ses parents et les nouveau-nés. En jetant un œil dans l’étable, il s’est aperçu qu’un troisième veau venait de naître. Cette naissance est une grande première dans cette ferme et l’événement a créé la surprise chez les agriculteurs.

“On a vu qu’elle était pleine il y a quelque temps mais elle était toute fine, alors on ne pensait pas qu’il y en avait plusieurs. On s’est dit que c’était assez rare que ça arrive, surtout le fait que les veaux et la mère aillent bien. Moi j’en avais entendu parler, je savais que cela pouvait se passer mais c’est une première pour moi, et ce sera sans doute la seule fois parce que du temps de mes parents, il n’y en a jamais eu non plus”, a affirmé Jean-Pierre.

Crédit photo : iStock

La naissance de triplés chez les bovins concerne 1 cas sur 7 500, ce qui est très rare. Cette naissance est d’autant plus exceptionnelle que tout le monde est en bonne santé. Les trois veaux se portent bien et la vache s’occupe de tous ses petits. Les agriculteurs l’aident à nourrir les nouveau-nés en tirant son lait et en leur donnant le biberon.

“Des triplés, et qui se portent bien, ce n’est pas très courant, a affirmé Claire Sanders, vétérinaire. Voilà deux ans que j’exerce et je n’en ai encore jamais vu, mais les éleveurs ne nous appellent pas forcément à chaque fois. Ceci dit, chez mes parents qui sont agriculteurs, je n’en ai jamais vu non plus.”

Si les veaux sont encore fragiles, ils arrivent déjà à se lever et à marcher. D’ici 15 jours, ils commenceront à prendre des forces et se mettront à galoper. Par la suite, les gérants de la ferme prévoient de les vendre pour qu’ils puissent rejoindre un nouveau troupeau. La vache restera quant à elle à la ferme avec ses congénères pour assurer la production de beurre et de fromages vendus par les agriculteurs.

Source : La Voix du Nord
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.