Ukraine : deux soigneurs qui avaient refusé d'abandonner les animaux d'un zoo ont été retrouvés morts

4 264partages
Bouton whatsapp

Les troupes russes sont accusées d'avoir abattu deux gardiens d’un parc animalier localisé en Ukraine qui étaient restés sur place pour s'occuper des animaux. En effet, Alexander Feldman, propriétaire du Feldman Ecopark de Kharkiv, a affirmé qu'Oleksandr Drach, 42 ans, et Oleksandr Kovalevsky, 49 ans, avaient été tués par des soldats russes alors qu'ils nourrissaient les animaux.

Crédit : Felman Ecopark

À voir aussi

Les deux hommes étaient portés disparus depuis plus d'un mois avant que leurs corps ne soient récemment découverts par l’armée ukrainienne. Leurs corps ont été retrouvés barricadés dans une réserve du parc. Alexander Feldman les a décrits comme des hommes « merveilleux et courageux », restés dans le nord de la province, bien qu'ils se trouvaient sur la trajectoire directe de l'avancée des troupes russes, car ils ne voulaient pas abandonner les animaux. Il a déclaré à nos confrères britanniques du média Metro : « nos employés ont été abattus par des soldats russes. Ils ont été trouvés dans l'arrière-boutique. L'un avait la moitié d'un seau de carottes dans les mains, l'autre portait de la nourriture pour chiens. Ils occupaient les postes de gardiens. Après le début de la guerre, ils ont été parmi les rares à ne pas quitter les animaux dont ils s'occupaient. »

En raison des multiples attaques dont il a été victime, le Feldman Ecopark est désormais un véritable champ de ruines. Heureusement, certains animaux tels que des lions, des guépards et des singes ont pu être sauvés grâce à des bénévoles et des travailleurs qui ont risqué leur vie en restant sur place. Selon le directeur de ce repère pour animaux sauvages, qui est situé à seulement 65 kilomètres de la frontière avec la Russie, le parc se trouve actuellement dans une zone grise entre les forces ukrainiennes et russes. Il reste à déterminer ce qui s'est passé exactement pour que les deux travailleurs trouvent la mort.

Via sa page Facebook, le parc a publié un message pour confirmer les décès des deux employés. Voici la déclaration que l’on peut lire : « nous avons reçu la confirmation que deux de nos employés portés disparus au début du mois de mars sont morts. Lorsque la guerre a commencé, ils sont restés dans l'Eco Park et ont aidé à nourrir les animaux et quand nous nous sommes rendus sur place le 7 mars, nous ne les avons pas trouvés. Nous les avons cherchés pendant longtemps, en contactant les forces de l'ordre, jusqu'à la dernière fois, nous espérions que quelque chose d'irréparable ne s'était pas produit et qu'ils avaient pu survivre. Mais hier, nous avons reçu la confirmation que leurs corps ont été retrouvés. Nous chérirons le souvenir béni de ces personnes merveilleuses et courageuses. Sincères condoléances à leurs familles et amis. Nous espérons que les inhumains qui ont commis cela seront définitivement punis ! »

Crédit : Google Maps

Crédit : Felman Ecopark

De nombreux animaux abattus depuis le début du conflit en Ukraine

Depuis que le président russe Vladimir Poutine a envoyé pour la première fois des troupes de l'autre côté de la frontière le 24 février, cinq membres du personnel de Feldman Ecopark ont été tués. Près de 100 animaux, tels que des singes, des chèvres, des grands félins et des bisons, ont également perdu la vie à la suite des bombardements russes. L'écoparc a travaillé d'arrache-pied pour évacuer les animaux. Dans une note partagée en ligne le 20 avril dernier, il était indiqué que les efforts se déroulaient « avec succès, malgré toutes les difficultés ». Cependant, le parc a noté que des drones avaient été aperçus, ce qui signifie que le danger est toujours présent dans la zone et pourrait signaler un nouveau bombardement, malgré le fait que le lieu soit habité par des civils.

Crédit : Felman Ecopark

Vous souhaitez vous rendre utile et participer ? Sachez que c’est possible en allant sur cette page de dons mise en place pour aider les efforts d'évacuation.

Bouton whatsapp