Julian Lennon a interprété pour la première fois la chanson Imagine en soutien à l'Ukraine

618partages
Bouton whatsapp

Un Lennon peut en cacher un autre. Le fils aîné du chanteur disparu il y a quarante ans a fait une entrave à son vœu de ne jamais interpréter la mythique chanson de son père. Pour une bonne raison puisque les profits ont été reversés à l’Ukraine.

Capture d'écran Julian Lennon/ Youtube

À voir aussi

Dans le cadre d’un événement, l’organisation internationale Global Citizen organisait un concert caritatif samedi soir au profit de l’Ukraine. Habituellement engagé pour l'éducation et la lutte contre la pauvreté, Global Citizen a réuni des milliers d‘artistes de tous horizons pour le rassemblement Stand Up for Ukraine.

Sur un principe similaire à celui du Téléthon, Global Citizen permet à ceux qui le souhaitent de faire des dons pour l’Ukraine pendant cette soirée musicale. Ce sont des artistes de renommée mondiale comme Bruce Springsteen, Billie Eilish, Madonna ou encore Elton John qui ont donné de leur voix pour soutenir les réfugiés et victimes de la guerre en Ukraine. Parmi eux, un certain Julian Lennon, fils de la légende des Beatles, venu interpréter pour la première fois en live le célèbre titre Imagine de son père John.

« Pour la toute première fois, j’ai interprété publiquement la chanson de mon père »

Julian Lennon est, comme son défunt père, compositeur-interprète. Et jusqu’à samedi 8 avril, l’artiste de 59 ans avait fait le vœu de ne jamais interpréter publiquement Imagine, hymne à la paix entre les peuples. Mais les circonstances dramatiques en Ukraine l’ont poussé à revoir ce souhait.

Sur Youtube, Julian Lennon explique : « La guerre en Ukraine est une tragédie inimaginable… En tant qu’humain et en tant qu’artiste, je me suis senti obligé de répondre de la manière la plus significative possible. Alors aujourd’hui, pour la toute première fois, j’ai interprété publiquement la chanson de mon père, IMAGINE », écrit-il.

Puis, Julian Lennon évoque sa réticence durant toutes ces années à chanter cette chanson : « J’avais toujours dit que la seule fois où j’envisagerais de chanter 'Imagine' serait si c’était 'La fin du monde'... Parce que dans cette chanson, nous sommes transportés dans un espace, où l’amour et l’unité deviennent notre réalité, ne serait-ce que pour un moment. La chanson reflète la lumière au bout du tunnel que nous espérons tous apercevoir ».

Global Citizen a indiqué avoir reçu près de 10 milliards de dollars de promesses de dons.

Source : Huffington Post
Bouton whatsapp