Voici à quoi ressemble aujourd'hui « l'Afghane aux yeux verts », âgée désormais de 50 ans

Bouton whatsapp

Sharbat Gulla avait 12 ans lorsque le photographe de guerre Steve McCurry l'a photographiée dans un camp de réfugiés du Pakistan en 1984, ses sublimes yeux verts perçants fixant l'objectif.

Crédit : Steve McCurry

À voir aussi

Depuis que ce cliché a été utilisé en couverture du célèbre magazine National Geographic pour l’édition de juin 1985, l’Afghane a acquis une renommée internationale. Le Premier ministre italien, Mario Draghi, a déclaré que le pays avait organisé son évacuation après qu'elle eut demandé de l'aide pour quitter l'Afghanistan après la prise de pouvoir par les talibans.

Sharbat Gulla va maintenant recevoir une assistance pour l'aider à s'intégrer dans la vie italienne.

En 2014, elle a refait surface au Pakistan, mais a été contrainte de se cacher après avoir été accusée d'avoir acheté une fausse carte d'identité. Elle a été expulsée et envoyée par avion à Kaboul, où le président de l'époque, Ashraf Ghani, a organisé une réception et lui a remis les clés d'un nouvel appartement.

L'Italie est l'un des pays occidentaux qui ont évacué par avion des centaines d'Afghans après le départ des forces américaines en août dernier.

Crédit : Steve McCurry

Dès sa publication en Une du magazine (connu notamment pour ses thématiques comme la géographie, les sciences, l’histoire, la culture, la vie animale ou encore la photographie) ce cliché iconique de Sharbat Gulla avait symbolisé dans le monde entier le conflit que l'Afghanistan et son peuple traversaient à l'époque.

Surnommée « l’Afghane aux yeux verts », elle était alors devenue le visage de la guerre menée par l’URSS en Afghanistan. Au moment de la photo, elle quittait son village d’origine avec sa grand-mère ainsi que ses frères et sœurs pour fuir les bombardements.

L’Afghane aux yeux verts vit désormais en Italie

Dans un reportage de France 2, Steve McCurry, qui avait photographié à nouveau la célèbre femme 17 ans après le premier cliché, a déclaré à propos de Sharbat Gulla : « elle a ce regard résilient, fort, digne et malgré le fait qu’elle soit orpheline et réfugiée, on pouvait sentir qu’elle allait continuer à se battre. ».

Aujourd’hui en 2022, l’Afghane aux yeux verts - souvent considérée par beaucoup comme une Mona Lisa des temps modernes - est âgée de 50 ans. Mariée et mère de 6 enfants, elle ne porte plus son foulard rouge, mais un voile turquoise qui cache une grande partie de son visage. Après la prise de pouvoir à Kaboul par les Talibans, elle a trouvé refuge à Rome.

Crédit : Steve McCurry

Crédit : AOP

Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter