Peu de gens le savent, mais voici l'origine réelle de ces aliments qui font pourtant partie de notre quotidien... La 10 a changé ma manière de voir ce légume !

Par
83
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passerait si vous vous retrouviez catapulté à l'époque de la préhistoire, et forcé de trouver votre dîner dans la nature ? Vous iriez sans doute fouiller les buissons, à la recherche de salade, de racines comestibles (genre carottes ou navets), de fruits...

Problème : même si vous tombiez nez-à-nez avec une superbe carotte sauvage, il y a très peu de chances pour que vous la reconnaissiez ! Et pour cause, certains végétaux ont tellement changé au cours du temps qu'ils sont devenus complètement méconnaissables. 

En fait, depuis des millénaires, l'homme transforme son environnement par l'agriculture et l'élevage. Les animaux et végétaux qu'il a domestiqués ont donc évolué, non pas à cause la sélection naturelle comme ce serait normalement le cas, mais bien par la sélection humaine. À force de garder ce qui l'intéressait le plus pour le replanter/le faire se reproduire, l'homme a créé de toutes pièces de nouveaux fruits, légumes et animaux.

Voici des végétaux et des animaux que vous voyez tous les jours... Avant d'avoir été complètement transformés par l'homme !

1. Le maïs

 
Eh oui, le maïs (tel qu'on le connaît) a été "créé" de toutes pièces par l'homme. L'ancêtre sauvage du maïs ressemblait plus à un brin d'herbe tout à fait banal, tel qu'on en trouverait dans n'importe quel champ ! Ce sont les ancêtres des Aztèques qui ont commencé à le domestiquer lorsqu'ils ont découvert l'agriculture, il y a près de 9 000 ans. Lorsque les conquistadors sont arrivés sur le nouveau continent, le maïs avait déjà plus ou moins la forme qu'il a aujourd'hui ! Ensuite, lorsque le maïs a été rapporté en Europe, différentes variétés ont vu le jour, lorsque les plantes se sont adaptées aux climats de chaque terroir...

2. La carotte
La carotte est une racine et, à l'origine, elle était beaucoup moins jolie que celle que l'on connaît actuellement ! En fait, les premières carottes poussaient dans la région qui correspondrait aujourd'hui à l'Afghanistan. Leur racine était fine et irrégulière, avec un goût aigre, bien loin de celui qu'on connaît aujourd'hui ! Ce n'est qu'en commençant à la cultiver dans une terre fertile et sableuse et sous un climat modéré que la racine s'est mise à grossir, au fil des générations, en s'adaptant au milieu. Aujourd'hui, il existe encore des carottes sauvages en Afghanistan.

3. La banane
Ce fruit exotique n'a été connu que tardivement en Europe, où il est longtemps resté une denrée de luxe. C'est pourtant très probablement l'un des premiers fruits domestiqué et cultivé par l'Homme ! Elle est en réalité originaire de l'Asie, et a été implantée ensuite en Afrique et dans les îles du Pacifique. Avec des siècles de culture et de sélection, le fruit a progressivement perdu ses grosses graines, s'est rempli de pulpe et s'est allongé. 

4. La fraise
Pendant très longtemps, la fraise des bois était la seule fraise connue en Europe, qui était celle cueillie depuis la préhistoire. Au XVIIIe siècle, Amédée François Frézier (Frézier = Fraise, vous l'aurez compris) découvre au Chili et au Pérou des grosses fraises blanches, pas très savoureuses mais aux fruits très gros. En la ramenant dans les jardins botaniques, elle a été croisée involontairement avec une autre variété de fraises aux fruits petits, mais goûteux. C'est ainsi qu'est née la fraise moderne !


 
5. Le poulet
 L'évolution du poulet est beaucoup plus récente... Elle est due à la généralisation de l'élevage intensif industrialisé, et à l'évolution des goûts des consommateurs ! En effet, les gens se sont mis à apprécier de plus en plus le blanc de poulet, et de moins en moins les os (ailes et cuisses). Pour satisfaire à la demande, les poulets ont été croisés et sélectionnés pour avoir des poitrines très grosses, riches en viande blanche. 

6. La pomme de terre
 La tubercule de pomme de terre n'est à l'origine pas aussi ronde que celle des variétés que l'on trouve aujourd'hui au supermarché. Les formes des patates pouvaient être très diverses, mais elles ont été sélectionnées pour créer des plantes plus "jolies" et donc plus facilement vendables... Et bien sûr, différentes variétés ont été créées avec différentes propriétés gustatives suivant ce que l'on veut en faire. C'est pourquoi on trouve des patates à purée, des patates à frire, des patates à bouillir.

7. Le mouton

L'ancêtre sauvage du mouton n'est autre que le mouflon, un animal dont les descendants existent encore aujourd'hui, notamment dans les Alpes françaises, où il fait partie des espèces protégées. Au paléolithique, l'homme l'a domestiqué pour obtenir de la laine et de la viande, en faisant ainsi l'un des premiers animaux a avoir été élevé en tant que bétail. Au fil des générations, l'homme a fini par obtenir un "nouvel animal" qui correspondait à ses besoins, et qui était donc plus laineux et plus gras ! Si les moutons n'ont pas de cornes, c'est tout simplement parce que les jeunes mâles sont castrés, ce qui les rend similaires aux brebis au niveau de leur morphologie. Seul le mâle laissé entier (le bélier) possède des cornes et il est plus gros que le reste du troupeau.

 
8. Le cochon
 Avant d'être domestiqué, rien ne distinguait le cochon du sanglier. Comme pour le mouton/mouflon, on a créé des termes différents car le cochon domestique et le cochon sauvage ont fini par devenir si différents, qu'ils sont devenus deux animaux bien distincts au niveau de leur apparence ! 

9. Le radis
Les jolis radis blancs et roses que l'on aime croquer avec un peu de beurre salé, n'existeraient absolument pas sans l'intervention de l'homme ! Eh oui, à l'origine c'est le radis noir, beaucoup plus fort et bien moins sexy, qui était consommé. Mais à force de culture et de sélection, on a fini par créer toutes sortes de variétés de radis !



10. Le chou rave, le chou frisé, le brocoli, le chou de Bruxelles, le chou, le chou-fleur...
 Eh oui ! Tous ces légumes sont issus de la même plante, la moutarde sauvage. Comme vous pouvez le voir sur l'illustration, ces légumes ont été totalement créés par l'homme, en modifiant par sélection la tige, les feuilles, les fleurs, etc. C'est surprenant, non ?

 
11. La tomate
 Originaire des vallées Andines (Pérou), l'ancêtre sauvage de la tomate est une plante à très petits fruits, de la taille des tomates cerises. Domestiquée au Mexique, les Aztèques développent ensuite de nouvelles variétés. La première tomate arrive en Europe quand les conquistadors l'ont rapportée, au XVe siècle. Elle s'implante tout d'abord en Espagne et en Italie, où elle est baptisée pomodoro soit "pomme d'or" (ou "pomme d'amour"). Considérée d'abord comme un produit toxique, elle reste une simple plante ornementale, servant simplement à décorer les jardins, pendant trois siècles.

12. L'aubergine
Oui, l'aubergine a bien changé au fil des siècles ! Elle est en fait dérivée d'une espèce sauvage, Solanum incanum, originaire d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. La première mention de la culture de la plante date de 59 avant JC ! Par sélection des plants, le légume va grossir progressivement, puis s'allonger à partir du XIVe siècle !


Une maman dauphin offre un spectacle incroyable à des pêcheurs qui ont libéré son bébé d'un filet de pêche !
Commentaires
Vous aimerez aussi