40% des girafes ont été tuées ces 20 dernières années, et pourtant, personne n'en parle...

Par
4 918
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Lorsque l'on pense aux animaux en voie d’extinction, on pense immédiatement aux éléphants ou aux rhinocéros.

Pourtant, il existe un autre animal en voie d’extinction dont on ne parle jamais : la girafe. Véritable animal majestueux, emblème de l’Afrique, du haut de ces 4 à 5 mètres, elle a aujourd’hui besoin de notre aide !

@therainforestsite
 
En 1999, il y avait 140 000 girafes en Afrique. Aujourd’hui, il n’en reste que 80 000 ! Cette chute de 40% est conséquente pour l’espèce... Et pourtant, personne n’en parle. 

Bien sûr, comme pour toutes les espèces en voie d’extinction (et elles sont nombreuses), les causes sont multiples. La population humaine croît de plus en plus et avec, se développent les routes et les colonies qui empiètent sur les territoires sur où vivaient les girafes. L’habitat de la girafe est en grande partie utilisé à des fins agricoles… 
@therainforestsite

Un autre problème que l’on ne peut pas ignorer : le braconnage. En dépit des efforts pour le contenir, les girafes sont des proies faciles du braconnage. Elles se déplacent lentement et peuvent être tuées facilement. Elles sont donc un moyen rapide de gagner de l’argent pour les braconniers... 

@twitter/monde-biodi 

La queue de la girafe est utilisée pour confectionner des bracelets africains populaires. La viande, quant à elle, est facile à vendre : une partie de la population en Tanzanie mange le cerveau et la moelle osseuse de la girafe, car ils croient y trouver un remède contre le VIH. Ces derniers facteurs augmentent alors la valeur de l'animal, dont certaines parties peuvent se revendre jusqu'à 140 euros pièce. 

@therainforestsite

Lorsque l’on voit des images de l’Afrique, on a l’impression que les girafes sont présentes partout à travers la savane… Pourtant, cette image est fausse. Toute la faune et la flore africaines sont en danger… Si nous arrivons à nous préoccuper du sort des rhinocéros et des éléphants, nous devons également nous préoccuper de celui des girafes, qui font la beauté de notre monde. 

Pour aider à lutter contre les braconniers qui tuent les animaux d’Afrique, vous pouvez faire un don ici.
Neuf chiens sauvés du festival de la viande de chien en Chine vont être proposés à l'adoption en France
Commentaires