11 choses fascinantes à savoir à propos des renards, ces animaux magnifiques — et pourtant méconnus...

Par
63
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les renards vivent dans tous les continents du monde, sauf l’Antarctique. Ils peuvent s’adapter à tous les environnements, allant jusqu’à s’installer dans les villes humaines, dans les villages et dans les lieux abandonnés.

Même si le renard est très présent en Europe, il reste un animal très mystérieux… Et globalement méconnu. Comme nous vous avions déjà fait un article sur les corbeaux, ce n’est que justice : Voici quelques faits fascinants à propos de ces animaux incroyables que sont les renards !


1. Les renards sont des êtres solitaires
     
Le renard fait partie de la grande famille des canidés, ce qui veut dire qu’ils sont « cousins » avec les loups, les chiens, les lycaons ou encore les chacals. Si vous regardez un renard, il ressemble d’ailleurs un peu à un chien avec un museau effilé et pointu, une couleur orangée et des oreilles pointues. Mais contrairement aux chiens ou aux loups, les renards ne sont pas des animaux de meute.

Lorsqu’ils élèvent leurs petits, ils le font au sein de petits groupes familiaux (les parents et leurs renardeaux) vivant dans des terriers sous la terre. Lorsqu’il n’a pas de renardeaux à élever, le renard chasse et dort seul.


2. Même si c’est un canidé, le renard a ÉNORMÉMENT de points communs avec le chat

Comme les félins, le renard devient plus actif après le coucher du soleil. En fait, il a des pupilles verticales, comme le chat… car c’est un animal nocturne ! Sa tactique de chasse est aussi beaucoup plus proche de celle du chat que de celle des chiens ou des loups : il chasse seul, traque sa proie sans un bruit, puis attend le moment opportun pour lui fondre dessus.

Et la comparaison ne s’arrête pas là ! Tout comme le chat, le renard a des moustaches très sensibles, ainsi que des micro-crochets sur sa langue. Il marche « sur la pointe des pieds », en posant seulement ses orteils avant sur le sol, ce qui lui donne cette démarche gracieuse et élégante, très…. féline, au final ! Si vous n’êtes toujours pas convaincu que les renards sont quasiment des chats, dites-vous que de nombreuses espèces possèdent des griffes rétractables… qui leur permettent de grimper avec aisance sur les toits et sur les arbres. Certaines espèces de renards dorment même dans les arbres, comme le font les chats sauvages !


3. Le renard roux est le mammifère carnivore sauvage le plus répandu au monde

Vulpes vulpes, le renard roux, est le mammifère carnivore dont les zones de répartitions géographiques sont les plus étendues, et il peut vivre dans une très grande variété de biomes différents, ce qui en fait un animal extrêmement adapté à tous les milieux. Même si son habitat de prédilection consiste en un mélange de forêts et de broussailles, son régime alimentaire très flexible lui permet de s’adapter à toutes sortes d’environnements… Y compris les villes des humains !

Le renard roux a ainsi pu coloniser l’intégralité de l’hémisphère nord, depuis le Cercle polaire Arctique jusqu’à l’Afrique du Nord, de l’Amérique centrale aux steppes d’Asie. Et on le trouve également en Australie, où il a été introduit par l’homme et où il est aujourd’hui considéré comme une espèce envahissante.


4. Les renards utilisent le champ magnétique de la Terre comme un "radar" pour chasser

Tels des missiles téléguidés, les renards utilisent le champ magnétique terrestre pour chasser ! D’autres animaux, comme certains oiseaux migrateurs, les requins ou encore les tortues de mer, possèdent ce « sens magnétique » qui leur permet de se repérer dans l’espace et d’avoir une sorte de « boussole interne »… Mais le renard est le seul animal, à notre connaissance actuelle, qui utilise cette faculté pour attraper ses proies !

Si l’on en croit la revue New Scientist, le renard perçoit le champ magnétique terrestre comme une sorte de zone plus sombre dans son champ de vision. Lorsqu’il est face au nord magnétique, les renards polaires peuvent par exemple repérer un animal dissimulé dans la neige en plongeant dessus… Et les scientifiques pensent que c’est parce qu’il perçoit une légère interférence dans le champ magnétique, qui trahit la présence de sa proie ! (vidéo en anglais, dans laquelle on peut voir un renard en action)


5. Les renards sont de très bons parents

La femelle donne naissance à des portées de 6 renardeaux en moyenne, une fois par an. Les renardeaux naissent aveugles, et ne parviennent à ouvrir les yeux que dix jours après leur naissance. Ils vivront avec leurs parents jusqu’à l’âge de sept mois, au cours desquels leur mère les protégera des agressions extérieures tandis que le père ira chercher de la nourriture.

La renarde protège ses petits avec une loyauté et un amour sans bornes : récemment, en Angleterre, un bébé renard a été pris dans un piège posé par des chasseurs. Il est resté bloqué durant deux semaines, mais il a survécu grâce à sa mère qui venait quotidiennement lui apporter de la nourriture !


6. Les fennecs sont en réalité des renards… Et ils pèsent à peine 1 kilo !

Le fennec est une espèce de renard qui vit dans les déserts, un environnement auquel il est parfaitement adapté. Il a la taille d’un chaton, un poil couleur crème, et des oreilles immenses qui lui permettent à la fois de rediffuser la chaleur corporelle et d’entendre des bruits à des kilomètres à la ronde.

Le fennec adulte ne pèse qu’un tout petit peu plus d’1 kilo, c’est la plus légère de toutes les espèces de renards.


7. Les renards sont extrêmement joueurs

Les renards ont, dans l’imaginaire collectif, la solide réputation d' être des animaux rusés et espiègles… Mais ce ne sont pas juste des légendes colportées par ce cher Jean de La Fontaine ! Ils se font des blagues et jouent entre eux, mais ils peuvent aussi jouer avec d’autres animaux. Tout comme les chiens, ils adorent les balles, et on rapporte très fréquemment des cas de renards qui en volent près des parcours de golf pour jouer avec.

Même si les renards sont avant tout des animaux sauvages, leurs relations avec les humains remontent à très longtemps. En 2011, des chercheurs ont ouvert un tombeau de vieille de 16 500 ans en Jordanie, où se trouvaient ensemble les restes d’un homme et de son renard. C’est 4000 ans avant la plus vieille tombe jamais trouvé d’un homme et de son chien !


8. Le véritable nom du renard est « goupil »

En fait, jusqu’au 17ème siècle, on désignait couramment cet animal par le mot « goupil ». Renart est le nom du goupil qui est le héros du « roman de Renart », un recueil d’histoires narrant les aventures d’un goupil rusé qui joue des tours aux hommes et aux animaux. Il s’agit donc, à la base, d’un nom propre ! L’expression « rusé comme Renart » a fini par devenir « rusé comme un renard ». Ce n’est que par éponymie que l’on a fini par désigner le genre animal tout entier par le nom du personnage, qui a fini par adopter une orthographe légèrement différente.

Bon, bien sûr, la langue française évolue, c’est normal, et le mot « goupil » est aujourd’hui tombé en désuétude… Mais c’est quand même rigolo de s’imaginer la chose : c’est un peu comme si, dans plusieurs centaines d’années, on appelait les canards des « donalds » et les poissons-clowns des « némos » !


9. Les renards arctiques commencent à avoir froid à partir de… -70 degrés Celsius

Le renard arctique, qui vit dans les zones les plus septentrionales du monde, peut supporter les grands froids mieux que la vaste majorité des animaux. Il commence à ressentir une sensation de froid à partir de -70 °C !


10. En Grande-Bretagne, il y a encore des personnes qui militent pour ré-autoriser la chasse à courre des renards...

Au 16ème siècle, la chasse au renard était une activité extrêmement populaire en Grande-Bretagne pour la noblesse, qui utilisait des chevaux et des chiens. Au 19ème siècle, la chasse au renard est devenue le « sport » favori des bourgeois et de tous les membres de la haute société, qui voulaient redonner vie à cette tradition médiévale. Il s’agissait d’un « sport » aux rituels extrêmement codifié : des hommes à cheval, appuyés par une meute de chiens de chasse spécialement dressés, traquent un renard jusqu’à l’épuisement et jusqu’à ce qu’il soit tué

Aujourd’hui, cette pratique barbare est heureusement interdite en Grande Bretagne…. Mais cela continue d’être un sujet de controverse. Certaines personnes invoquent la tradition et la culture pour tenter de ré-autoriser la traque à courre au renard. À l’heure actuelle, la chasse au renard est autorisée, mais il est interdit d’employer des chiens.


11. Les renards font des bruits vraiment bizarres… Et ils ont plus de 40 cris différents !

Les renards peuvent faire une grande variété de cris différents. Cri d’alerte, plaintes, appels, feulements, gloussements… Ils peuvent faire des bruits qui ressemblent à ceux des chouettes ou de certains oiseaux.

39% des Français prêts à faire lit à part pendant la canicule !
Source : Via Mentalfloss
Commentaires