18 photos d'Histoire qui prouvent que nos grands-parents étaient des durs à cuire, des vrais

Par
660
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il y a moins d’un siècle de cela, la Grande Dépression frappait les États-Unis de plein fouet entre les deux guerres mondiales. Voici une série de clichés montrant la force de caractère de nos aïeuls pour s’en sortir.


Cela nous paraît tellement loin aujourd’hui, parce que nous n’avons pas connu cette époque. Mais il fut un temps où la vie était très compliquée. Notamment aux États-Unis, lorsque le krach boursier de 1929 a entraîné une importante déflation et a fait exploser le taux de chômage, plongeant du jour au lendemain dans la misère des millions d’Américains.


Une époque qui a duré près d’une décennie et qui a débouché (entre autres) sur la dramatique deuxième guerre mondiale, qui a changé la face du monde moderne. Avant que la guerre ne se déclare en Europe, les États-Unis étaient dans une phase de crise économique sans précédent. La vie était tout, sauf facile.


Ce que les grands-parents américains, et leurs parents, ont dû traverser à cette période est devenu un exemple de force de l’instinct de survie.


Récemment, l’université de Yale a dévoilé une collection de 17 000 photographies réalisées durant la Grande Dépression et la Seconde Guerre Mondiale. Des clichés pertinents prouvant que nos aïeuls ont dû se retrousser les manches pour survivre et prendre leur destin en main, avec trois fois rien. Ils ne se laissaient pas abattre et étaient de vrais durs à cuire !


Découvrez une sélection de 18 photos qui auront le don de vous rendre plus humbles :

 

1 – Celui qui faisait traverser sa voiture sur la rivière à la force de ses bras

Marion Post Wolcott/Farm Security Administration

2 – Du temps de la ségrégation, les Afro-Américains devaient suivre les règles, même pour s’abreuver

Russell Lee/Farm Security Administration

3 – Même petite, cette fillette devait déjà s’occuper de son petit frère

Jack Allison/Farm Security Administration

4 – Les femmes transportaient des gros seaux d’eau pour aider leurs hommes à la ferme

Arthur Rothstein/Farm Security Administration

5 – Sous un soleil de plomb, ce fermier travaille sa terre à bord de son tracteur

Arthur Rothstein/Farm Security Administration

6 – Une dame pose devant le tronc d’un arbre qu’elle vient elle-même de scier, afin de construire sa ferme

Dorothea Lange/Farm Security Administration

7 – Dans l’enfer des usines de métallurgie, cet homme reste imperturbable

Jack Delano/Farm Security Administration

8 – Cet homme devait polir les roues de sa charrette

Marion Post Wolcott/Farm Security Administration

9 – À cette époque, il fallait savoir mettre une vache à terre à la force de ses bras

Arthur Rothstein/Farm Security Administration

10 – Cette dame s’occupe de la lessive dans une grande bassine en plein air

Dorothea Lange/Farm Security Administration

11 – Ces enfants n’avaient pas peur de s’amuser près d’une bouche d’égout, faute de mieux

Russell Lee/Farm Security Administration

12 – Ce vieil homme se repose après un dur labeur, avec un vrai style de baroudeur

Russell Lee/Farm Security Administration

13 – Cette dame s’apprête à s’occuper de ce poulet, et n’a pas peur de se faire picorer les yeux

Marion Post Wolcott/Farm Security Administration

14 – Cet homme scie plusieurs branches en même temps, en les tenant avec ses jambes, en faisant le grand écart

Russell Lee/Farm Security Administration

15 – Des hommes font rouler des tonneaux de pommes de terre pesant 90 kilos, en pleine rue

Jack Delano/Farm Security Administration

16 – Cette vieille dame macère du beurre avec un seul bras, tranquille…

Marion Post Wolcott/Farm Security Administration

17 – Une petite sieste sur des tonneaux, rare moment de répit

Sheldon Dick/Farm Security Administration

18 – Juste avant la guerre, la course à l’armement avait déjà commencé

Unknown/Office for Emergency Management


Si les États-Unis ne sont rentrés en guerre qu’en décembre 1941, après l’attaque de Pearl Harbor, les efforts de mobilisation avaient déjà commencé quand l’Europe s’est embrasée. Ainsi, l’industrie de l’armement a su résorber le chômage et beaucoup se sont retrouvés à préparer et nettoyer ces énormes canons pour qu’ils soient prêts à l’usage. Lourd !

Un jeune homme a réussi à aligner ses 16 teckels par paires sur ses escaliers pour prendre une photo mémorable
Source : Up Worthy
Commentaires