À Bali, des ONG bravent le danger d'un volcan en réveil pour sauver les animaux

Par
2 900
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À Bali, volcan Agung, en sommeil depuis 1963, s’apprête à se réveiller et une éruption semble imminente.

La population vivant dans la zone menacée, soit plus de 144 000 habitants, a déjà quitté les lieux mais qu’en est-il des animaux laissés à l’abandon ? Pour les sauver, il faut compter sur le courage et la bravoure des membres d’ONG de protection des animaux, assistés par les autorités, qui ont choisi de retourner dans la zone menacée afin de secourir ces animaux.

« Nous sauvons, nous évacuons et nous nourrissons des animaux dans la zone rouge » explique Vio Verandhini, une membre de l’ONG de Jakarta Réseau d’aide aux animaux, auprès de l’AFP. Une dizaine d’organisations ont formé une équipe d’urgence de 12 personnes qui cumulent les aller-retour vers la zone menacée par l’éruption du volcan. Ils risquent leur vie pour sauver celle des animaux. Les séismes sévissent tous les jours et l’éruption peut arriver à n’importe quel moment.

Bay Ismoyo/ AFP

Depuis le début des opérations de sauvetage, des centaines d’animaux ont déjà été évacués, comme des singes, des cochons, des chiens, des poulets et des vaches. Ils ont été placés dans des refuges temporaires où ils sont nourris. Leurs propriétaires sont encouragés à venir leur rendre visite pour s’assurer qu’ils sont bien traités.

Par ailleurs, certains agriculteurs prennent aussi le risque de retourner à leur ferme pour nourrir les animaux qui sont encore sur place, malgré les avertissements des autorités. D’autres ont pu emmener leurs animaux au moment de l’évacuation, comme en témoigne Nyoman Suwarta auprès de l’AFP, ému lorsqu’il raconte avoir oublié ses deux colombes: « Quand j’ai été évacué cette nuit-là, j’ai oublié de les emporter. J’étais tellement désolé pour mes oiseaux qui n’avaient rien à manger pendant six jours ». Heureusement, il a pu les récupérer une semaine plus tard dans un centre d’hébergement temporaire.

Bay Ismoyo / AFP

Pour rappel, la dernière éruption du mont Agung eut lieu en 1963. À l’époque, le volcan avait craché des cendres jusqu’à Jakarta, qui se situe à 1000 km, et les nombreuses éruptions avaient engendré près de 1600 morts.

Un nouveau jeu vidéo en monde ouvert vous propose d'incarner... un chat
Source : AFP
Bali Volcan Animaux
Commentaires