Des boîtes noires seront installées dans les véhicules neufs à partir de 2022

1 087partages

À compter de 2022, les voitures neuves devront être équipées de boîtes noires. Cette mesure a été votée en 2019 par le Parlement européen. L’objectif? Sauver des milliers de vies.

La boîte noire est un appareil enregistreur dont le but est de restituer les paramètres de conduite quelques secondes avant un accident. Cette puce électronique se trouve principalement à bord des avions.

À partir de mai 2022, une boîte noire devra être installée sur tous les véhicules neufs vendus en Europe. Cette mesure – votée en 2019 par le Parlement européen – concerne également les camions et les bus. En 2024, ce sera au tour des voitures d’occasion d’être équipées de ce dispositif.

Crédit Photo : sergio Cano Badia / Shutterstock

Les boîtes noires automobiles relèveront les données cruciales se déroulant 30 secondes avant et après un accident : la vitesse du véhicule, les paramètres de freinage, la phase d’accélération, l’angle du volant, la force de la collision ou encore le port de la ceinture de sécurité.

Ces informations permettront de mieux comprendre les circonstances du choc. Il est à noter que les boîtiers ne pourront pas enregistrer les sons. Enfin, les puces ne pourront pas être désactivées. Ces équipements coûteront environ 100 euros.

Les boîtes noires vont « permettre de sauver des milliers de vies »

À travers cette mesure, le Parlement espère que les conducteurs adopteront un comportement plus responsable sur la route. D’après la rapporteuse du projet, Roza Thun, ce dispositif va permettre de « sauver des milliers de vies ».

De son côté, la présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon, estime que la boîte noire est« le meilleur moyen de connaître les circonstances exactes du sinistre ».

Cette dernière explique au Parisien que les puces électroniques détermineront en très peu de temps la culpabilité des automobilistes impliqués dans l’accident : « Alors qu’il faut parfois des mois ou des années pour prouver la responsabilité d’un conducteur dans un accident mortel, avec ce boîtier, on saura tout de suite si les phares étaient allumés, le clignotant déclenché et si l’automobiliste roulait trop vite ».

Crédit Photo : ITisha / Shutterstock

Les informations récoltées seront uniquement consultées par la police et non par les compagnies d’assurances. Vous l’ignorez peut-être, mais d’autres équipements feront leur apparition en 2022: un détecteur de somnolence et un limiteur de vitesse intelligent.

Source : France Bleu
Plus d'articles
À lire aussi