À Taïwan, à l'occasion de la Saint Valentin, les petits bonhommes verts des passages piéton ont des amoureuses...

Par
361
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est la Saint Valentin et pour l'occasion, dans les rues de Pingtung, à Taïwan, les petits bonshommes des passages piétons sortent eux aussi au bras de leurs amoureuses ! Les personnages pixellisés, chargés depuis plus de 18 ans de la lourde tâche de permettre aux passants de traverser les rues et avenues en toute sécurité,  se sont vus remerciés de leurs bons et loyaux services... en se voyant offrir des compagnes à leur image.

Ftv news / capture

Il y a de l'amour dans l'air à Pingtung, une ville située tout au sud de l'île de Taïwan. Près d'une quarantaine de panneaux signalétiques lumineux ont été modifiés aujourd'hui, et dévoilés lors d'une cérémonie officielle, rapporte le site Taiwan News

Enfin, il était temps ! Après 18 ans de solitude, le petit homme vert n'est plus tout seul. 

Ce petit clin d'œil a été pensé et mis en place par la Police du comté de Pingtung, à l'occasion de la fête des amoureux. En position « marche », notre petit bonhomme vert traverse la rue en tenant la main de sa petite copine. Et en position « arrêt », le petit bonhomme rouge s'agenouille devant sa chère et tendre comme pour la demander en mariage ! 

Pen Men-an, maire de Pingtung, a déclaré que la conversion des petits bonhommes solitaires en couples heureux devaient « mettre l'accent sur le fait que Pingtung est un comté débordant d'amour ». Un beau programme !

Ftv news / capture

Ce sympatique gage d'amour s'inscrit en fait dans le cadre d'une volonté plus large de la part des autorités locales, qui ont dévoilé leur intention d'installer durablement les nouveaux designs en 2018. Le but de la manœuvre : rendre les signaux plus sympas, plus « attirants » et surtout... plus visibles !

Car les nouveaux dessins permettraient de mieux attirer l'attention, et encourageraient les jeunes à une meilleure sensibilisation de la sécurité routière. Espérons que cela ne les poussera pas à vouloir faire leur demande en mariage en plein milieu de la rue et au moment du passage des voitures...

CNA

Outre le fait de donner une image plus sympathique aux rues, ce changement de design permet également de représenter des figures masculines et féminines à part égales dans le paysage urbain. Ainsi, à Melbourne, en Australie, certains feux de signalisation affichaient des personnages féminins, dans le cadre d'une expérimentation soutenue par des groupes féministes locaux.

D'autres villes à travers le monde ont déjà pris le parti de remplacer le traditionnel bonhomme vert par des couples d'hommes et de femmes, et certaines ont même créé des signaux représentant deux hommes ou deux femmes. 

Enfin, il y a les villes qui ont carrément pris le parti de remplacer les humains par des animaux, ou des personnages de dessins-animés célèbres. Ainsi, à Utrecht, aux Pays-Bas, tous les bonhommes ont été remplacés par... des petits lapins. Et à Oulan-Bator, capitale de la Mongolie, pays de cavaliers passionnés, ce sont des chevaux au galop qui indiquent aux piétons qu'ils peuvent s'élancer sur les passages zébrés !

DR

Commentaires