Adjani, Cotillard, Binoche, Pomme, Angèle : ces artistes se coupent les cheveux en soutien aux femmes iraniennes

Bouton whatsapp

En soutien aux Iraniennes qui se battent pour mettre fin au port obligatoire du voile, des artistes françaises se coupent les cheveux.

Malgré une répression toujours plus forte, la contestation ne faiblit pas en Iran avec, en première ligne, des femmes courageuses qui défient les autorités pour en finir avec les obligations vestimentaires en vigueur dans le pays.

À voir aussi

Depuis le décès dans des circonstances assez troubles de Mahsa Amini, 22 ans, morte le 16 septembre après avoir été arrêtée par la police des mœurs de Téhéran, la colère des Iraniennes ne retombe pas.

Le combat de ces dernières trouve un écho international et de nombreux messages de solidarité affluent des quatre coins du monde.

Crédit photo : capture d'écran / Instagram

Des artistes françaises se coupent des mèches des cheveux en soutien aux femmes iraniennes

Illustration ce mercredi 5 octobre avec une vidéo dans laquelle des artistes francophones se mobilisent en se coupant des mèches de cheveux pour soutenir ces femmes iraniennes. Le geste n’est pas anodin car il est devenu au fur et à mesure des manifestations le symbole de la contestation.

En légende de cette séquence publiée sur les réseaux sociaux, on peut lire le texte suivant : « Mahsa Amini était une jeune femme de 22 ans. Le 13 septembre, elle a été arrêtée et maltraitée par la police des mœurs jusqu'à ce que mort s'ensuive. Il lui était uniquement reproché d'avoir porté le voile de manière inappropriée. Elle est morte pour avoir laissé paraître quelques mèches de cheveux. Sa mort a indigné et ému l'Iran et le monde. Depuis la mort de Mahsa, survenue le 16 septembre, le peuple iranien, les femmes en tête, manifeste au péril de sa vie. Ce peuple n'espère qu'un accès aux libertés les plus essentielles. Ces femmes, ces hommes, demandent notre soutien. Leur courage et leur dignité nous obligent. Il est impossible de ne pas dénoncer encore et toujours cette terrible répression. Les morts et les mortes se comptent déjà par dizaines, parmi lesquels des enfants. Les arrestations ne font que grossir le nombre des prisonniers et prisonnières déjà détenus en toute illégalité et trop souvent torturés. Nous avons ainsi décidé de répondre à l'appel qui nous était lancé en coupant, nous aussi, quelques-unes de ces mèches. »

Dans cette vidéo, on reconnaît ainsi Charlotte Gainsbourg, Isabelle Adjani, Marion Cotillard, Juliette Binoche, Pomme, Angèle, Isabelle Carré, Alexandra Lamy, Yaël Naim ou encore Muriel Robin.

Trois avocats, Richard Sédillot (spécialisé dans la défense des droits de l’homme), Julie Couturier (bâtonnière de Paris) et Christiane Feral Schul (ex-présidente du Conseil national des barreaux) sont à l’origine de cette vidéo de soutien.

L’actrice Julie Gayet a également pris part à ce geste de soutien. Un acte nécessaire comme elle l’a expliqué sur les ondes de France Inter.

« Les Iraniennes ont besoin de savoir qu'elles ne sont pas seules (…) Le silence peut être la pire des violences », a ainsi déclaré la comédienne.

« C'était pour leur envoyer un signal, pour dire 'on est là'. J'espère qu'elles auront un moyen de le voir », a-t-elle ajouté.

L'avocat Richard Sédillot espère de son côté que cette initiative « déclenchera une réaction politique extrêmement forte ». « Les condamnations ne doivent plus être faites à demi-mot, mais avec plus de véhémence », l’intéressé.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter