Iran : des footballeurs, dont la star Sardar Azmoun, soutiennent la révolte au risque d'être privés de Mondial

Bouton whatsapp

Plusieurs footballeurs iraniens soutiennent les manifestants de leur pays, tout en se prononçant en faveur de la libération des femmes, quitte à se faire exclure de leur équipe.

Alors que l’Iran fait face actuellement à un vent de contestation sans précédent, suite au décès, en détention, d’une jeune femme de 22 ans, les manifestants iraniens ont reçu un soutien de poids inattendu.

À voir aussi

Certains footballeurs de l’équipe nationale se sont ainsi prononcés en faveur de la révolte et contre les autorités, au risque de perdre leur place pour la prochaine coupe du monde, disputée du 20 novembre au 18 décembre prochain au Qatar.

En soutenant publiquement ce mouvement contestataire sévèrement réprimé (au moins 76 personnes auraient été abattues par les forces de sécurité), ces joueurs vont en effet à l’encontre du règlement de la fédération iranienne de football et pourraient être exclus de la « Team melli », surnom de l’équipe nationale d’Iran.

Crédit photo : Wikimedia Commons

Des footballeurs iraniens soutiennent la révolte dans leur pays, se prononçant contre l'oppression des femmes

Parmi ces frondeurs se trouve la star de la sélection Sardar Azmoun, attaquant du Bayer Leverkusen en Allemagne, qui n’a pas hésité à prendre fait et cause pour ses compatriotes en colère.

« La [punition] ultime est d'être expulsé de l'équipe nationale, ce qui est un petit prix à payer pour même une seule mèche de cheveux d'une femme iranienne. Ça ne sera jamais effacé de notre conscience. Je n'ai pas peur d'être évincé. Honte à vous d'avoir si facilement tué le peuple et vive les femmes d'Iran.  Si ce sont des musulmans, que Dieu fasse de moi un infidèle », a ainsi écrit le joueur de 27 ans, dans une story Instagram, supprimée depuis.

Tout comme lui, d’autres footballeurs iraniens, tels que Mehdi Taremi, Vahid Amiri ou encore Karim Ansarifard, ont décidé d’apporter leur soutien aux manifestants tout en se prononçant contre l'oppression des femmes iraniennes.

Pour rappel, l’équipe de football de l’Iran entamera son Mondial le 21 novembre face à l’Angleterre.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter