Assa Traoré mise à l'honneur par le prestigieux magazine Time dans la catégorie « Gardiens de l'Année »

5 729partages

Chaque d’année en décembre, le célèbre magazine Time publie un numéro dédié aux femmes et aux hommes qui ont fait l’actualité des douze derniers mois. Pour cette édition 2020, l’hebdomadaire américain a choisi de mettre en avant le mouvement contre les discriminations raciales et Assa Traoré y occupe une place importante.

Crédit : Time

À voir aussi

Pour rappel, elle s’est engagée pour la cause antiraciste suite à la mort de son frère Adama alors âgé de 24 ans, à la gendarmerie de Persan, après son interpellation du 19 juillet 2016 à Beaumont-sur-Oise. Le dossier du Time traite largement de la cause Black Lives Matter et de la colère mondiale enclenchée par l’assassinat de George Floyd.

En effet, aux quatre coins du monde, des millions de personnes se sont élevées contre les actes dont est régulièrement victime la communauté noire. Assa Traoré, devenue un symbole de cette lutte, figure ainsi aux côtés de nombreux militants dans la catégorie « Guardians of the Year » (« Gardiens de l’Année », ndlr) où un portrait lui est entièrement consacré, notamment pour ses prises de position via son titre de porte-parole du collectif « Justice pour Adama ».

Une Une lui est consacrée

En plus de ce focus sur la version papier, le Time a publié ce matin sur son compte Twitter officiel une Une numérique où la jeune femme apparaît seule, face à l’objectif, sur un fond noir. Et ce n’est pas tout, dans la foulée le magazine a également posté une courte vidéo dans laquelle elle revient sur les circonstances de la mort de son frère et évoque ses convictions en matière de lutte contre les violences policières.

Avec un ton ferme et direct, elle y déclare : « mon frère est mort exactement de la même manière que George Floyd, sauf que les caméras n’étaient pas là ce jour-là. La mort de George Floyd va venir imager la mort d’Adama Traoré. (…) Il y a des Comités Adama à travers le monde. C’est un travail de 4 ans contre toutes les formes d’injustices. Nous avons cette force, et cette force c’est d’aller dans la rue et de dire que les discriminations et les violences policières doivent cesser. Nous avons un pouvoir qu’ils n’ont pas parce que nous n’avons pas peur de la vérité. »

Quant à la couverture principale du Time qui révèle traditionnellement les grands gagnants du classement des « Personnalités de l'année », elle montre le président-élu américain Joe Biden et à sa vice-présidente élue Kamala Harris.

Si au cours de sa longue histoire, le prestigieux magazine a régulièrement choisi de mettre en Une un président américain, c’est en revanche la première fois qu'un vice-président ou une vice-présidente lui est associé(e). Et cette présence inédite est quelque part liée au combat contre le racisme puisque Kamala Harris, fille d'un père jamaïquain et d'une mère indienne, s’est récemment exprimée en affirmant que le nouveau gouvernement aurait pour but d’œuvrer « pour la justice raciale, qui n’a que trop tardé ».

Que pensez-vous de ce choix de la part du Time ?

Source : BFMTV