Accusée de racisme, la marque « Uncle Ben's » devient « Ben's Original »

2 518partages

Dès 2021, la marque de riz « Uncle Ben's » va changer de nom et d'image. Cette décision a été prise suite au mouvement « Black Live Matters » et aux accusations de racisme reçues par la marque.

Mars, le groupe industriel qui commercialise la marque « Uncle Ben's », a annoncé que cette dernière allait totalement changer.

Depuis 1943, les paquets de riz oranges sont représentés avec le visage d'un vieil homme noir, mais cette image a été jugée raciste.

Crédit photo : George Wirt / Shutterstock

Désormais, la marque s'appelera « Ben's Original ». Cette annonce mondiale concernera tous les pays du globe, dont la France.

La marque accusée de racisme

Ce changement survient après le mouvement « Black Live Matters » et les manifestations aux États-Unis contre le racisme et les violences policières.

Accusés de véhiculer des stéréotypes sur les Afro-Américains, les responsables du groupe Mars ont décidé qu'il était temps de changer le nom et l'identité visuelle de la marque.

« Nous avons écouté au cours des dernières semaines des milliers de consommateurs, nos propres employés et d'autres parties concernées à travers le monde. Nous comprenons les inégalités associées au nom et au visage de la marque précédente », a affirmé Fiona Dawson, responsable du groupe.

Une nouvelle image

Le célèbre visage représenté sur les produits de « Uncle Ben's » a été critiqué car il pouvait faire référence aux esclaves qui étaient exploités dans les plantations de riz et de cotons.

Dorénavant, l'homme aux cheveux grisonnants n'apparaîtra plus et sera remplacé par un nouveau logo. Seule la couleur orange restera sur les paquets de riz.

Crédit photo : Lev Radin / Shutterstock

La nouvelle marque sera disponible dans les magasins dès 2021.

Le groupe va également aider à financer des programmes de soutien aux communautés noires à Greenville et dans le Mississippi, où le riz « Ben's Original » est cultivé depuis plus de 40 ans.

Source : LCI
Plus d'articles
À lire aussi