Attentat de Christchurch : des habitants dansent le haka pour rendre hommage aux victimes

Par
17 063
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En Australie, sur une plage de Surfers Paradise, des habitants se sont réunis afin de rendre hommage aux victimes de l’attentat de Christchurch. Via un événement créé sur Facebook, ils ont réalisé un haka face à une foule venue montrer leur soutien. D'autres initiatives de ce genre ont été réalisés également sur les lieux du drame.

Rendu célèbre par les All Blacks, l’équipe de rugby de Nouvelle-Zélande, le haka ne laisse jamais indifférent par sa synchronisation puissante et l’unité qu’elle fédère. Suite à la tragédie perpétrée dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, de la main de Brenton Tarrant, un terroriste suprématiste australien, de nombreux hommages ont afflué à travers le monde.

Ainsi, un événement avait été créé sur Facebook, invitant les habitants de Surfers Paradise, une ville côtière se situant au sud de Brisbane en Australie, « à se réunir pour montrer notre amour et notre solidarité à travers un haka ». Plus de 400 personnes se sont donc réunis ce dimanche 17 mars, selon la page de l’événement, et sont venus assister à l’hommage surpuissant.

Quelques personnes ont alors réalisé le fameux haka sur la plage, entourée d’une foule immense. Un hommage fort et puissant qui donne des frissons et que l’on vous invite à découvrir ci-dessous en vidéo:

Par ailleurs, au même moment, le gang de motards maoris, nommé « Black Power », s’est également fendu d’un haka sur les lieux de l’attaque, devant la mosquée Al-Nour.

Dans le même esprit, une douzaine d’adolescents de l’école Christchurch Boys High School ont également réalisé un haka sur les lieux du drame en soutien aux familles des victimes et à la communauté musulmane. À la suite de leur performance, les étudiants ont traversé les rues afin d'embrasser et consoler les membres de la communauté musulmane. Une initiative profondément touchante.

ABC News / Nick Dole

ABC News / Nick Dole

Un chien refuse de s'éloigner de l'endroit où son maître est mort 18 mois plus tôt
Attentat Christchurch Nouvelle-zélande
Commentaires